Swiss life REIM
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5349.3 -0.15% +10.02%

Upsideo

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


KBL Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Absolute Return
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Résultats de l’étude Patrimonia réalisée auprès de plus de 300 conseillers en gestion de patrimoine…

Publié le

Patrimonia, la convention qui accompagne les professionnels de la gestion de patrimoine dans leurs challenges quotidiens et à venir, a souhaité, à quelques semaines de la 24ème édition, mieux identifier leurs préoccupations, leurs défis, leur perception de leur environnement…en réalisant une étude auprès de plus de 300 conseillers en gestion de patrimoine.


http://files.h24finance.com/jpeg/Patrimonia%20Etude%202017.jpg

 

 

PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L’ETUDE«Les CGP face à leurs challenges »

 

Les conseillers en investissement financiers sont confrontés à l’évolution de leur modèle, qu’elle soit pour répondre aux exigences réglementaires (DDA, PRIIPS, MIFID2..), fiscales, technologiques…


Comment appréhendent-ils ces mutations pour optimiser leur efficacité opérationnelle et repenser leur stratégie de croissance ?

 

 

Principales conclusions de l’étude réalisée par Patrimonia, sur la période du 30 août au 8 septembre :

 

La réglementation plus que jamais au coeur des préoccupations des CGP… 

 

Face à une règlementation qui se complexifie, 34% des sondés se disent particulièrement préoccupés et considèrent qu’il s’agit de leur défi principal.

 

  • 67% estiment ne pas être prêts à la mise en application du règlement européen PRIIPS (Packaged Retail and Insurance-based Invesment Products) 
  • 58% se disent ne pas être sereins quant à l’application de la DDA (Directive de Distribution des Assurances)

 

En revanche, il est à noter que 49% considèrent être prêts face à la mise en oeuvre de la directive MIFID 2

 

« La réglementation est bien le sujet principal qui préoccupe nos membres. L’année 2018 sera, en effet, une année où un grand nombre de textes européens doivent rentrer en vigueur. C’est pourquoi, l’ANACOFI avec la CSCA et l’AGEA se sont dernièrement mobilisées pour demander le report d’un an de la date butoir de transposition de la Directive sur la Distribution d’Assurance (DDA) » David Charlet, Président de l’ANACOFI.

 

 

Les CGP demeurent confiants en l'avenir de la profession et de leur activité.

 

2018 s’annonce comme un « bon millésime » pour l’activité des CIF. En effet, 80% des interrogés se disent optimistes pour l’année 2018. Cette tendance se traduit par une confiance dans les marchés financiers (55% anticipent une année de croissance et 27% une année neutre) et dans le développement de leur activité :

 

  • 90% disent prévoir des actions spécifiques pour développer leur activité en 2018
  • 56% se disent optimistes face à la refonte de la fiscalité
  • 75% avouent être sereins face à l’arrivée d’une nouvelle concurrence (banquiers privés, offre sur internet…) et n’anticipent pas une baisse de leur activité dans les 5 ans

 

Il est néanmoins à noter que 24% citent à la question : « quel domaine identifiez-vous comme le challenge principal pour votre profession ? » Le développement de leur activité (soit en 2éme position derrière la réglementation) et 14 % évoquent la refonte de la fiscalité (4éme position).

 

 

Une transformation digitale plutôt bien anticipée

 

Egalement, 24% des sondés considèrent que la digitalisation de leur métier est un défi à relever (2ème position, au même titre que le développement de leur activité). Pourtant, la mutation imposée par le numérique s’avère plutôt bien engagée par les professionnels, 56% ont déjà entamé la digitalisation de certaines de leurs activités, 6% l’ont finalisée et 24% le prévoit pour 2018.

 

« L’étude effectuée par Patrimonia confirme l’analyse que nous avons menée sur les priorités pour la profession des CGP : adaptation aux nouvelles réglementations et digitalisation croissante de nos processus. » Ainsi que le rappelle Benoist Lombard, Président de la CNCGP, « la profession doit continuer à évoluer pour relever ces défis. L’exercice de nos activités nécessitera la mise en commun de moyens humains et techniques. Pour y faire face, nous incitons les adhérents à se regrouper, que ce soit sous forme capitalistique ou associative. »

 

« Les CGP sont pour les associations CIF, des membres et non des partenaires. Notre rôle consiste prioritairement à informer nos membres, à les aider dans la connaissance et la compréhension de l’ensemble des règlementations qui s’appliquent à leur profession. C’est dans ce cadre que nous leur préparons des kits d’activités par branche d’activité (CIF, IOBSP, IAS, Immobilier). Les résultats de cette enquête nous confortent dans nos missions : accompagner nos membres pour appréhender au mieux l’année 2018. » Elizabeth Decaudin, Déléguée Générale de la CNCIF


@H24Finance
Invesco
Upsideo

Buzz H24


Upsideo


Perf. YTD
OPCVM PEA
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


KBL Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Obligations
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Powered by Morningstar


KBL Richelieu

Swiss life REIM