DNCA
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5526.51 +0.58% +4.03%

Axiom AI

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


C&M Finances

Perf. YTD
OPCVM Actions
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Absolute Return
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Cette multi-boutique qui gère 1800 milliards invite trois de ses filiales à sa conférence annuelle...

Publié le

BNY Mellon IM gère près de 1800 milliards de dollars. A l'occasion de sa conférence de fin d'année, la multi-boutique dirigée en France par Anne-Laure Frischlander-Jacobson avait convié trois de ses affiliés (Insight, Newton et Alcentra) pour échanger sur les perspectives économiques pour 2018.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/bny_logo_small.png

http://files.h24finance.com/jpeg/BNY%20Boutiques.jpg

 

 

  • Table ronde sur le thème : vers un retour aux fondamentaux ?

 

La première partie de la table ronde a porté sur la situation économique et politique aux Etats-Unis.

 

Pour Charles French, Directeur des Investissements chez Newton, un point important se situe au niveau de la réforme fiscale voulue par Donald Trump. En effet, les attentes des investisseurs sont élevées alors que pour l’instant rien n’est acté. Selon monsieur French il y a aura des baisses de fiscalité moins élevées qu’attendues. La transition vers une fiscalité plus favorable aux entreprises aura bien lieu mais l’ampleur de la réforme reste incertaine.


Pascal Meysson, Gérant Direct Lending au sein d’Alcentra, est revenu sur la nomination de Jerome Powell à la tête de la FED. Pour le gérant, la Banque Centrale va être dans la continuité avec une politique de lente augmentation des taux.

 

Enfin, les intervenants sont revenus sur le niveau d’inflation aux Etats-Unis. Selon Pascal Meysson, il est étonnant d’avoir un niveau d’inflation aussi faible compte tenu du taux de croissance du pays. Pour Charles French, le « Quantitative Easing » a généré des surcapacités de production. Dans ce contexte, si l’inflation remonte, certaines industries qui ne disposent pas de « Pricing Power » seront en difficultés.

 

Dans une deuxième partie, les intervenants ont souhaité faire un état des lieux de la situation économique du Royaume-Uni à la suite du « Brexit ».

 

En préambule, Pascal Meysson a tenu à rappeler que les coûts de production ont augmenté de 15 à 20% en raison de la faiblesse de la livre sterling. Or il n’est pas possible pour les entreprises d’augmenter les prix compte tenu du contexte de confiance des consommateurs qui est bas.

 

Pour Andrew Wickhmann, Directeur Adjoint de la gestion obligataire chez Insight, on ne voit que la partie émergée de l’iceberg. Les gens commencent à se rendre compte qu’il y a des impacts qui se répercuteront sur leurs vies quotidiennes.

 

Selon Charles French, la période va être difficile pour la croissance économique compte tenu de l’ensemble des incertitudes qu’impliquent le « Brexit ».

 


  • Intervention de Charles French, Directeur des Investissements chez Newton - Perspectives 2018 : la volatilité va augmenter sur les marchés actions. Il faudra être très sélectif

 

Zones géographiques

 

Les marchés émergents sont marqués par une forte diversité. Le Brésil a inquiété depuis quelques années. Newton est positif sur l’Inde où il y a une nouvelle bourgeoisie qui émerge.

 

Concernant la Chine il y a encore beaucoup d’opportunités (notamment les secteurs liés à la consommation) mais il faut être très prudents sur le secteur financier.

 

Le Japon est confronté au problème de gouvernance d’entreprise. Pour Newton la valorisation des actions japonaises n’est pas élevée mais ce phénomène s’explique car les entreprises japonaises ne sont pas orientées vers l’actionnaire. En conséquence, Newton est négatif sur le Japon.

 

Aux Etats-Unis le marché est porté par les valeurs technologiques. Newton estime que le marché est cher et qu’il y a un risque d’être déçu par les résultats. Cependant, Newton estime qu’il y a encore plusieurs années de croissance en perspectives aux Etats-Unis.


Newton a une vision positive de l’Europe dont l’économie se redresse.

 

Secteurs d’activités

 

La société de gestion est positive sur le secteur de la santé en raison de la croissance démographique et du vieillissement de la population. Newton met notamment en avant les valeurs liées aux équipements médicaux mais l’enjeux est de trouver les entreprises avec des produits innovants et brevetés.

 

Dans son allocation sectorielle, Newton favorise également les valeurs liées aux énergies renouvelables et la sécurité des personnes ou des entreprises (sécurité informatique).

 

Dans ce contexte, Newton met en avant le fonds BNY Mellon Global Real Return (4,1 milliards d’actifs). Il s’agit d’un fonds multi classes d’actifs dont le positionnement, loin du consensus, vise à profiter des tendances à long terme de l’économie.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds BNY Mellon IM, cliquez ici.



 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Haas gestion
Axiom AI

Buzz H24


Axiom AI


Perf. YTD
OPCVM PEA
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


C&M Finances

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Obligations
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Powered by Morningstar


C&M Finances

DNCA