Richelieu
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5344.93 -0.08% +0.61%

Richelieu

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Interview de David Wierzba, Responsable Distribution chez Varenne Capital Partners...

Publié le

 

                http://files.h24finance.com/jpeg/Varenne 2 FZ.jpg

David Wierzba, Responsable Distribution chez Varenne Capital Partners

 

H24 Finance : Pouvez-vous nous présenter votre style de gestion ?

 

David Wierzba : Varenne Capital se définit par une gestion centrée sur la valeur ajoutée et dispose d’une activité de recherche entièrement propriétaire issue d’une méthodologie d’analyse rigoureuse.

 

Notre gestion repose sur 3 stratégies :

 

  • Les actions : d’une part la gestion de conviction concentrée, longue actions. D’autre part, la prise de position vendeuse sur des entreprises ayant une probabilité de manquer de liquidité à horizon 18/24 mois. Nous avons lancé cette stratégie en 2014 après plus de 3 ans de recherche & développement.
  • Les situations spéciales : il s’agit de l’arbitrage de fusions & acquisitions annoncées et amicales, d’opérations sur titres et de restructuration du capital.
  • Enfin, les couvertures macroéconomiques : cette stratégie vise à couvrir les risques résiduels de la poche longue actions. 

 

Pour chacune de ces stratégies nous disposons d’une méthode rigoureuse, d’un processus structuré, d’une équipe dédiée et d’outils développés en interne.

 

 

H24 Finance : Quelle stratégie avez-vous mis en place pour gérer votre poche dédiée aux actions, appelée « entreprise picking » ?

 

David Wierzba : C’est le socle essentiel sur lequel nous bâtissons notre gestion. L’idée est de créer un portefeuille concentré sur des entreprises d’excellente qualité que nous achetons lorsque nous pensons qu’il existe une décote par rapport à leur valeur intrinsèque. Aujourd’hui, nous avons la conviction que les marchés sont chers. Si certains investisseurs font preuve d’un enthousiasme effréné, de notre côté nous sommes de plus en plus prudents.

 

Dans nos fonds, vous n’allez pas retrouver de valeurs bancaires, ni d’institutions financières. Nous restons aussi à l’écart des métiers cycliques et des entreprises qui présentent un risque technologique. Ce positionnement privilégiant la régularité se révèle très performant dans la durée. 

 


H24 Finance : Quelles qualités recherchez-vous lorsque vous investissez dans une entreprise ?

 

David Wierzba : Nos équipes appliquent des techniques très poussées, proches de celles du Private Equity (sociétés non cotées), pour bâtir notre portefeuille. Concrètement, nous recherchons des entreprises disposant :

 

  • d’un avantage concurrentiel durable (costing ou pricing power) ;
  • d’un management et d’une équipe de direction de qualité ;
  • de perspectives économiques favorables (capacité à générer de la valeur indépendamment des cycles économiques et sectoriels) ;
  • d’une absence d’endettement.

 

Aujourd’hui, nous apprécions des valeurs comme LDC (Le Gaulois, Marie, Poulets de Loué…), LVMH, Nike, Accenture ou encore Walt Disney.

 

 

H24 Finance : Qu’en est-il de la stratégie « short » vous permettant de prendre des positions « vendeuses » sur des titres ?

 

David Wierzba :  Cette stratégie de vente à découvert permet de générer de la performance sur des cas très spécifiques de détérioration de l’activité d’une entreprise. Dans ce cadre, nous identifions des sociétés qui vont faire face à une recapitalisation, une restructuration du capital ou une liquidation à l’horizon 18-24 mois.

 

En 2017 l’environnement n’était pas du tout favorable à cette stratégie, les entreprises ne rencontrant aucun problème pour se refinancer. Nous avons donc préféré en être complétement absent. Nous pourrions anticiper un retour progressif en 2018, mais plutôt pour la deuxième partie de l’année. 

 

 

H24 Finance : Le marché des fusions et acquisitions, ou situations spéciales, a-t-il été un moteur de performance important en 2017 ?

 

David Wierzba : Nous nous intéressons aux opérations de fusions acquisitions, annoncées ou amicales, aux restructurations du capital ou à des opérations sur titres. Cette stratégie répond à un processus d’investissement très structuré. Par exemple, Varenne Global est à ce jour exposé à près de 14 % à cette stratégie. En 2017, elle a produit une rentabilité nette annualisée de 4,10 % avec une durée moyenne de détention des titres concernés de 76 jours.

 

Pour 2018, nous anticipons une activité M&A soutenue car les fondamentaux sont bons. Les conditions de financement vont demeurer favorables, la croissance économique est présente et certains secteurs sont amenés à se consolider.

 

 

H24 Finance : Enfin, comment utiliser vous les couvertures macroéconomiques dans les fonds de Varenne Capital Partners ?

 

David Wierzba : Ce sont des couvertures que l’on met en place pour se protéger des risques qu’on ne peut pas gérer avec la construction de notre portefeuille, par exemple une crise économique majeure. Notre approche se fait sur la base d’un budget de 1,5 % du fonds maximum. Nous avons profité de l’accalmie du marché pour accélérer son développement, en mettant en place un dispositif qui va protéger le fonds sur plusieurs années. 


 

Pour en savoir plus sur les fonds Varenne Capital Partners, cliquez ici.


@H24Finance
Richelieu

Buzz H24


Richelieu

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Richelieu

Richelieu