CPR AM
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4754.08 -0.95% -10.51%

Swiss Life REIM

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Nordea

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Ce gérant pense que la fin de la fête est proche pour les GAFA...

Publié le

Angel Agudo le gérant de Fidelity America était à Paris pour faire un point sur son fonds

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Angel.Aguda-Fidelity.jpg

Angel Agudo

 

 

Disons-le tout de suite la performance de 2017 n’a pas été bonne mais le fonds est trop particulier pour s’arrêter à une simple interprétation statistique par rapport au S&P 500. FF America a un biais clair value et même contrariant. Or depuis 3 ans, il ne fait pas bon être « value » aux Etats-Unis. Par ailleurs le fonds est plutôt concentré avec 50 à 60 valeurs en portefeuille.

 

La rotation de style a été forte surtout depuis 2017 et le fonds accuse près de -7% par rapport au S&P 500 à fin avril sur les 12 derniers mois. Mais c’est justement pour cela que le fonds peut être intéressant. Le style value est à la traîne. Et de l’autre côté le style « croissance » est très largement en tête sans même parler des GAFA. L’élastique est tellement tendu, selon le gérant, qu’il est prêt à casser.

 

Mais pour que la tendance en cours s’inverse, il faut un catalyseur. Quel sera le catalyseur et quand arrivera-t-il est LA grande question. Angel Agudo n’essaie pas de répondre à cette question et de « timer » le marché. Il a le temps pour lui et il est très confiant sur son portefeuille de valeurs qu’il juge solides… même s’il avoue que le temps commence à être long.

 

Le marché est certes cher dans son ensemble (la médiane du P/E est proche du niveau de 2000) mais sur le segment value il a des dossiers très intéressants. Le gérant prend l’exemple d’un de ses secteurs préférés : les financières. Les banques n’ont jamais eu d’aussi bons bilans. Elles ont été largement dé risquées. « La prochaine fois qu’il y aura des problèmes dans le marché, est ce que vous préfèrerez être sur des sociétés de consommation de base qui sont très  "leveragées" ou sur des banques qui ont beaucoup plus de capital qu’il ne leur en faut ? »

 

Il l’avoue son portefeuille n’offre pas des croissances spectaculaires, rien de très « sexy » mais « si vous voulez du spectaculaire, il faut payer très/trop cher. » On l’aura compris Angel Agudo n’est pas un fan des Google, Amazon et autre Netflix. En fait, c’est surtout de leur valorisation qu’il n’est pas fan car il trouve ces sociétés exceptionnelles… mais tellement chères. Sur ces niveaux de valorisation, c’est la perfection opérationnelle qui est dans le prix, la continuation d’une tendance pourtant exceptionnelle. Or si les résultats déçoivent à peine, la sanction peut être forte.

 

Angel Agudo conclut la réunion en disant que « ce n’est pas le moment d’être héroïque sur les multiples ». On comprendra qu’il pense que la fin de la fête est proche pour les GAFA et autres sociétés de croissance aux valorisations élevées. 

 

 

Pour en savoir plus sur Fidelity America et les fonds Fidelity International, cliquez ici.


@H24Finance
BNP Paribas
Swiss Life REIM

Buzz H24


Swiss Life REIM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Nordea

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Nordea

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


CPR AM