Russell
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5695.24 -0.12% +20.36%

Franklin Templeton

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Quel scénario de marché attendre pour cet été ?

Publié le

CPR Asset Management nous a présenté ses perspectives macroéconomiques ainsi que sa stratégie d’investissement pour les trois prochains mois.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/CPR%20AM.jpg

 

 

Le tableau brossé par Laetitia Baldeschi, responsable des études et de la stratégie, est peu encourageant pour le trimestre qui vient. Les données de croissance du 1er trimestre ne sont en effet pas aussi encourageantes qu’en première lecture en raison de données faibles sur la consommation intérieure notamment aux états Unis et au Japon.

 

En outre, les chiffres parus pour le T2 témoignent d’un net ralentissement sur le secteur manufacturier. Cette faiblesse n’est pas seulement due aux craintes sur les négociations commerciales US / Chine mais à des éléments plus structurels tels que la fin de cycle du marché des puces électroniques ou la mutation profonde du marché automobile. Ceci est d’autant plus inquiétant que la dichotomie transitoire constatée entre des indicateurs manufacturiers baissiers et des indicateurs sur les services plutôt stables devrait se caractériser par une baisse prochaine de ces derniers. D’ailleurs, les instituts tels que le FMI et l’OCDE révisent à la baisse la croissance mondiale pour 2019 à 3,2% contre 3,6% en 2018. L’étendue de ce ralentissement dépendra en partie de l’évolution de la guerre commerciale dont les effets se sont déjà fait sentir sur le commerce mondial et dont il est désormais compliqué d’anticiper un périmètre d’accord. La stabilisation de la croissance chinoise est donc encore loin d’être acquise malgré le plan de relance dont les effets seront de toute façon faibles sur la croissance mondiale en raison de dépenses ciblées essentiellement sur les infrastructures.

 

Dans ce contexte de baisse de la demande, l’inflation demeure faible et engendre des situations très disparates entre des pays pouvant compter sur l’arme monétaire (US et émergents) et la zone euro ou le Japon où les munitions semblent presque épuisées. En Europe, dans un climat politique compliqué, le recours aux politiques budgétaires apparait comme le principal relais de croissance.

 

Dès lors, la stratégie d’investissement de CPR Asset Management dévoilée par Malik Haddouk demeure assez prudente pour les six prochains mois avec un investissement actions à 40% contre 50% pour le benchmark. Le marché obligataire et notamment investment grade demeure assez stable dans ce contexte mais il convient de surveiller les signaux de la classe d’actifs notamment sur la courbe des taux désormais inversée aux Etats Unis. Le taux 10 ans US est d’ailleurs retombé sur les niveaux pré-élections de Trump et le taux allemand renoue avec ses plus bas ; tout ceci dans un contexte de hausse de la volatilité. Les baisses largement anticipées de taux de la part de la Fed seront à surveiller. Le marché de taux en price deux pour 2019 et quatre au total d’ici fin 2020.

 

Le marché actions continue de performer de manière satisfaisante malgré un sentiment de marché dégradé et les conséquences de la guerre commerciale sur le parcours récent des valeurs de croissance. Il est d’ailleurs légitime de se demander si cette guerre commerciale n’est pas en fait une guerre technologique. Dans l’ensemble, le marché actions demeure plutôt serein même si on observe une forte hausse des positions de couvertures. L’équipe s’interroge également sur les prévisions des analystes pour le T4 2019 et l’année 2020 qui ressortent en forte hausse…

 

En synthèse, l’équipe de gestion sous-pondère les Etats-Unis en raison d’anticipations de baisse de résultats au T2 et privilégie légèrement l’Europe mais également des pays émergents comme l’Inde ou le Brésil qui paraissent plus immunisés contre une poursuite ou une aggravation de la guerre commerciale.

 

Sur la partie Actions, Cyrille Collet, directeur de la gestion Actions Quantitatives, nous a exposé son interprétation de la hausse des actions depuis le début de l’année dans un contexte de volumes en baisse. Après avoir retraité les flux et informations des grands intervenants sur les places boursières il en ressort que la hausse des encours de la gestion passive (trackers) a soutenu puis entretenu la hausse par son aspect trend following. Par ailleurs, il ne faut pas négliger les opérations de rachats d’actions par les entreprises (buybacks) qui se poursuivent sur un rythme soutenu d’autant plus que les taux demeurant bas, les entreprises ont tout intérêt à poursuivre cette politique.

 

Au final, CPR Asset Management estime que le scénario central à trois mois demeure une stabilisation de la situation macroéconomique (45%) même si la tendance à un ralentissement se renforce (40%). Le scénario alternatif (15%) repose sur une poursuite de la hausse technique portée par un retour des flux sur les marchés actions.

 

 

Rédigé par Laurent Serra de Bayard Finance pour H24 Finance


Pour en savoir plus sur les fonds CPR AM, cliquez ici.

 

Bayard Finance est une société de conseil en allocation d’actifs destinée aux professionnels de la gestion de patrimoine. Elle accompagne également les particuliers et les entreprises dans leurs problématiques de placements et d’investissements financiers.


@H24Finance
AXA Thema
Franklin Templeton

Buzz H24


Franklin Templeton

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Russell