CPR AM
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5349.3 -0.15% +10.02%

Upsideo

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


KBL Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Absolute Return
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Conférence Carmignac : « La France peut redevenir un moteur important de la croissance européenne »

Publié le

Carmignac Gestion organisait mercredi 12 juillet sa conférence trimestrielle d’été. La société, qui gère désormais 60 milliards d'euros, est notamment revenue sur les performances de ses fonds et a présenté sa vision économique pour les prochains mois.

http://files.h24finance.com/jpeg/carmignac%20conf%C3%A9rence.jpg
Edouard Carmignac lors de la conférence du 12 Juillet 2017
 
 
 
Performances des fonds
 

Depuis le début de l’année, les deux fonds emblématiques de Carmignac Gestion, Carmignac Patrimoine et Carmignac Investissement, s’affichent respectivement en hausse de 2,07% et de 7,20%.
 

Certains fonds de la gamme actions enregistrent également des performances très positives, notamment Carmignac Euro-Entrepreneurs (+15,57% YTD) ou encore Carmignac Emergents (+13,84% YTD).


Au sein des fonds, le renforcement de l’euro face au dollar au cours des derniers mois a légèrement pénalisé les expositions en devises étrangères et la baisse du pétrole a pénalisé les valeurs du secteur de l’énergie et des matières premières, mais les performances des fonds restent « tout à fait remarquables face aux indicateurs de référence » commente Didier Saint-Georges, membre du comité d’investissement de Carmignac.
 
 

Actions européennes : un contexte toujours positif
 

Les équipes de Carmignac Gestion s’affichent très positives au sujet de la zone euro, et plus particulièrement de la France. « En Europe, le contexte a changé avec l’arrivée de M. Macron » explique Edouard Carmignac. « La France peut redevenir un moteur important de la croissance européenne » confirme pour sa part Frédéric Leroux, gérant global.
 

Ce dernier souligne que les indicateurs économiques restent très bien orientés sur le Vieux continent. Même en Italie, la croissance est de retour après plusieurs années de récession.
 

Les doutes concernant le secteur financier européen semblent désormais lointains : pour David Older, responsable de l’équipe actions, « Le secteur bancaire reste dans une phase positive avec la pentification de la courbe des taux et le retour de la croissance ».
 

Mark Denham, responsable de la gestion actions européennes, souligne également l’intérêt des petites capitalisations européennes, qui affichent « des performances solides et représentent un nombre croissant d’opportunités » tout en restant « bien orientées pour poursuivre leur hausse ».
 
 

Marchés américains : des signaux nuancés
 
 
Au sujet des Etats-Unis, l’analyse des équipes de Carmignac est plus nuancée. Certes, « Les taux bas continuent de bénéficier à la profitabilité des entreprises » observe Frédéric Leroux, mais « on commence à voir que le rythme de croissance diminue ».
 
 
À quelque chose, malheur est bon : « Les indicateurs mitigés aux Etats-Unis devraient pousser la Fed à ne pas être trop restrictive » relativise-t-il, tout en reconnaissant que la forte dynamique du marché de l’emploi « pourrait être inflationniste » et pousserait alors à de nouvelles hausses de taux.
 
 
Le cycle économique aux Etats-Unis, sans être terminé, est jugé mature. Pour cette raison, « Aux Etats-Unis, on privilégie des valeurs défensives, peu dépendantes du cycle. C’est le cas des valeurs technologiques » explique le gérant. Aux Etats-Unis, « Les valeurs technologiques ne sont pas survalorisées et sont des pépites de croissance » précise Edouard Carmignac.
 
 
Enfin, « Au sein des pays émergents, la situation est favorable » explique Frédéric Leroux. Malgré les doutes persistants sur la viabilité de l’endettement en Chine, « On peut s’attendre à ce que tout soit fait pour éviter une vague négative chinoise ».
 
 
Marchés de taux et banques centrales : un environnement « agité »
 

Les marchés obligataires se trouvent quant à eux dans une situation plus délicate, notamment en zone euro. « L’environnement de taux est devenu extrêmement agité » observe Didier Saint-Georges, faisant allusion aux montagnes russes enregistrées sur les taux souverains en Europe depuis le début de l’année.
 
 
« On arrive au moment où les banques centrales envisagent un changement de régime potentiel » explique Frédéric Leroux, ce qui est à l’origine de la volatilité des marchés obligataires. « Ce resserrement monétaire va créer des incertitudes de parcours (…) mais les banques centrales ont joué un rôle majeur dans la sortie de crise et veilleront à ce qu’on n’y retourne pas » commente Edouard Carmignac.
 
 
À long terme, « Les taux allemands devraient petit à petit converger vers les taux américains avec l’arrêt progressif des rachats d’actifs de la BCE » envisage Rose Ouahba, responsable de l’équipe taux. Le potentiel de hausse des taux allemands ainsi que des autres pays de la zone euro serait donc particulièrement significatif. « Pour se protéger contre la remontée des taux, on a des couvertures sur les taux allemands et américains » explique-t-elle.
 
 
Les opportunités n’ont cependant pas toutes disparu sur les marchés obligataires. « On conserve la dette émergente et les emprunts financiers subordonnés européens » explique notamment Rose Ouahba. « Nous restons investis sur le Brésil. Les taux réels brésiliens restent parmi les plus élevés au monde, autour de 5,5% » précise Charles Zerah, gérant obligataire.
 
 
« Je dis souvent à mes équipes : soyons des paranoïaques constructifs » a rappelé Edouard Carmignac pour conclure la conférence.
 
 

Pour en savoir plus sur les fonds de Carmignac Gestion, cliquez ici.
 
 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Novaxia
Upsideo

Buzz H24


Upsideo


Perf. YTD
OPCVM PEA
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


KBL Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Obligations
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Powered by Morningstar


KBL Richelieu

CPR AM