H24Finance.com - Actualités



Ce fonds a collecté 650 millions en moins d’un an mais on ne peut pas vous parler de ses performances...

14/05/2018

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Pascal%20Gilbert.jpg

Pascal Gilbert, gérant obligataire chez DNCA

 

 

En amont de la table ronde du 16 mai à Paris, Pierre Bermond, fondateur d’EOS Allocations, s’est entretenu avec Pascal Gilbert, gérant de DNCA Invest Alpha Bonds qui participera à la table ronde « performance absolue ». L’entretien a été l’occasion de faire un point quelques mois après le lancement du fonds.

 

La création du fonds est récente mais il a déjà collecté plus de 650 millions d’Euros. Le fonds ayant moins d’un an, on ne peut pas dévoiler les performances mais juste signaler que la dernière VL est à 101,34 pour la part A.

 

Première originalité par rapport aux autres fonds, il n’y a quasiment pas de crédit (obligations entreprises) dans le fonds. Selon le gérant, « l’investisseur n’est plus payé pour le risque sur les obligations d’entreprises ». Or « tout ce qui est cher finit par baisser ». « Cela a été une opportunité extraordinaire depuis 3-4 ans, c’est terminé ».

 

Le fonds n’a pas non plus d’exposition à la sensibilité obligataire. En somme pas de « carry » ou de portage obligataire.

 


 

Alors sur quoi le fonds est-il investi ?

 

Les vues macro-économiques du gérant complétées par le modèle montrent que certains pays comme le Canada, les US et le Royaume-Uni sont chers. A l’inverse, des pays comme l’Australie, le Chili ou encore la Pologne offrent de la valeur. Le fonds est donc vendeur des premiers et acheteurs des seconds.

 

Sur tous les pays, le fonds est sur des stratégies plus complexes que se mettre long ou short de sensibilité. Il existe par exemple des stratégies de courbe ou des stratégies de points mort d’inflation. A titre d’exemple et pour les plus techniques, sur les US le fonds est short de la partie longue de la courbe et long la partie courte. Sur l’Europe, le fonds est short du 5 ans allemand, ( à -0,10%, pas grand risque à le shorter) et long du 10 ans swap Euro. Les taux longs ne peuvent pas vraiment augmenter en zone Euro selon le gérant. 

 

Le fonds peut avoir également 20% d’exposition aux devises mais la stratégie est peu activée en ce moment.

 

 

A quoi est sensible le portefeuille en ce moment ?

 

« Finalement à pas grand-chose ! » dixit Pascal Gilbert. Le pire moment pour le fonds (certes sur un historique court) a été le « fly to quality » après les propos de Trump sur le protectionnisme. Le fonds a perdu -0,10%.

 

Grâce à des prises de positions plus en arbitrage qu’en directionnel, le fonds a peu de volatilité. Elle est proche de 1,5% alors que le budget max est de 5%.

 

 

H24 : Pour en savoir plus sur DNCA Invest Alpha Bonds, cliquez ici.

 

Le gérant Pascal Gilbert sera présent à la conférence EOS Allocations du 16 mai avec Bertrand Puiffe (Fidelity), Laure Negiar (Comgest), Bruno Vanier (Gemway), Christophe Foliot (Edmond de Rothschild AM), Alexis Grutter (La Financière de l’Echiquier), Gilles Sitbon (Sycomore) et Stéphane Vonthron (JP Morgan AM).

 

Pour vous inscrire : contact@eos-allocations.fr




>> Revenir à l'actualité