H24Finance.com - Actualités



De l’intelligence artificielle dans vos portefeuilles...

21/05/2019

 

                http://files.h24finance.com/jpeg/Prunas ODDO.jpg

Nous avons rencontré Brice Prunas, Equity Fund Manager chez Oddo BHF AM

 

 

Quoi de plus surprenant que voir la Direction Générale d’une maison réputée pour son stock picking investir massivement dans l’intelligence artificielle ? Les robots seraient-ils devenus plus performants que les analystes et les gérants ?


La gestion européenne foisonne de fonds thématiques orientés vers l’intelligence artificielle. Selon Oddo BHF AM, les fonds actuellement disponibles reposent sur le stock picking autour de cette thématique.

 

Oddo BHF Artificial Intelligence se distingue : son gérant Brice Prunas affirme qu’il est le seul fonds systématique qui associe l’Intelligence Artificielle, pour définir l’univers d’investissement, à un algorithme propriétaire pour faire la sélection de titres.

 

Une conception radicalement innovante...

 

 

H24 : D’où viennent les expertises d’Oddo BHF en gestion quantitative et en Intelligence Artificielle ?

 

Brice Prunas : Le groupe gère 3,6 Milliards € en stratégies quantitatives, un domaine très apprécié et reconnu par les investisseurs allemands depuis de nombreuses années.

 

En intelligence artificielle, nous avons passé un accord stratégique avec un groupe français, leader mondial en IA. Ce sont ces expertises qui nous ont permis de tester la stratégie d’investissement d’Oddo BHF AI pendant 18 mois avant le lancement.

 

 

H24 : Que signifie la thématique d’investissement « Intelligence Artificielle » pour Oddo BHF AM ?

 

Brice Prunas : Il est désormais acquis que l’intelligence artificielle est en train de pénétrer et de révolutionner des pans entiers de nos économies et des modes de fonctionnement des entreprises. L’IA bouleverse les chaines de création de valeur dans plein de secteurs : véhicules autonomes, internet des objets, traitement du langage naturel

 

Notre ambition est de faire profiter les investisseurs de la formidable croissance qu’entraine l’Intelligence Artificielle dans de nombreuses sociétés cotées.

 

Entendons-nous bien : nous recherchons des opérateurs qui sont des acteurs de l’Intelligence Artificielle, comme sont certains fabricants de semi-conducteurs par exemple, et nous recherchons tout autant des entreprises qui tirent parti de ce que l’Intelligence Artificielle peut apporter dans la performance de leur modèle d’affaire.

 

 

H24 : Une illustration de cette nuance avec deux entreprises ?

 

Brice Prunas : 

 

 

Yandex est aussi bénéficiaire de l’IA, étant le moteur de recherche leader en Russie devant Google.

 

 

H24 : Pouvez-vous résumer les deux étapes clés du processus d’investissement que sont la définition de l’univers d’investissement et la sélection de valeurs ?

 

Brice Prunas : La définition de l’univers d’investissement est de loin l’étape la plus importante. Elle consiste, avec l’aide de notre partenaire français expert de l’intelligence artificielle, à l’analyse sémantique et l’analyse de sentiment par le traitement quotidien de 4 millions de données. Une série de mots permet de passer au tamis plusieurs centaines d’entreprises pour en retenir 300 de toutes tailles, positivement liées à l’intelligence artificielle.

 

La seconde étape sélectionne les 60 valeurs les plus attractives selon les 4 critères du modèle quantitatif propriétaire Algo 4 : valorisation, qualité, momentum et taille. Le portefeuille investit dans ces 60 valeurs de façon équipondérée. Le rebalancement est effectué chaque trimestre.

 

Le travail des gérants, Maxence Radjabi et moi-même, consiste à contrôler et assurer en permanence la cohérence du portefeuille. Si par exemple le modèle choisissait une entreprise sous OPA, nous la sortirions du modèle.

 

 

H24 : Pourquoi investir dans Oddo BHF AI ?

 

Brice Prunas : Le fonds affiche trois caractéristiques uniques...

 

 

 

H24 : L’utilisation de l’Intelligence Artificielle au cœur d’une entreprise, même dans un secteur classique industriel comme le représentent certaines valeurs actuellement en portefeuille, n’est-elle pas un signe d’innovation et de performance de toute l’entreprise ?

 

Brice Prunas : Nous n’avons pas encore fait cette analyse. Il est probable que les entreprises qui utilisent l’IA, ne serait-ce que dans une partie de leurs activités, ont compris l’importance stratégique de l’innovation et en particulier de l’IA pour créer de la valeur.

 

 

H24 : Quel objectif de performance visez-vous pour Oddo BHF Artificial intelligence ?

 

Brice Prunas : Notre ambition est de dépasser de plusieurs centaines de bps les performances de l’indice MSCI Word NR à long terme. Les investisseurs n’échapperont pas aux phases de corrections, si violentes soient elles, mais nous estimons qu’ils devraient bénéficier d’une surperformance relative importante au cours des années.

 

 

H24 : Comment se fait-il que les valeurs américaines aient une part importante dans le portefeuille ?

 

Brice Prunas : Les deux leaders mondiaux de l’IA sont actuellement les Etats-Unis et la Chine. Dans les premiers figurent de nombreuses sociétés cotées. Dans la deuxième, seuls 5% des entreprises actives dans l’IA sont cotées.

 

Nous avons 2 sociétés chinoises en portefeuille dont l’une a déjà délivré des performances exceptionnelles. Nous espérons étoffer cette partie du portefeuille pour accroître le poids de l’innovation asiatique dans les investissements.

 

 

H24 : Comment se situent les niveaux de valorisation des entreprises d’Oddo BHF AI ?

 

Brice Prunas : Le P/E du portefeuille est à 14, exactement au même niveau que celui de l’indice MSCI World NR !

 

Nous pensons que c’est d’ailleurs une option particulièrement attractive pour les investisseurs que d’ajouter, sinon de constituer, une exposition aux actions mondiales au travers du prisme de l’IA.

 

 

H24 : Dernière question, que représente ce fonds pour le groupe Oddo BHF ?

 

Brice Prunas : Les directions générales, de la stratégie et des investissements sont très impliquées dans cette nouvelle stratégie. Elles fondent en elle des espoirs importants de développement et de différentiation.

 

En ce qui me concerne, j’y ai investi une part élevée de mon épargne personnelle et prépondérante de la part action.

 

 

NDLR H24 : Au 17 mai, la valeur liquidative de la part CR-EUR (code LU1919842267), était de 110,33. Celle de l’indice de référence était de 109,60 avec 100 pour référence au 14 janvier 2019. L’encours est de 33 M€ à aujourd'hui.


Pour en savoir plus sur Oddo BHF Artificial Intelligence, cliquez ici.




>> Revenir à l'actualité