Candriam
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5417.07 -0.56% +1.97%

Financière Arbevel

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Investissez-vous dans les aliments ultra-transformés ?

Publié le

 

Extraits d’un article rédigé par Alexandre Jeanblanc, spécialiste investissement ISR chez BNP AM

http://files.h24finance.com/jpeg/question.jpg

 

 

Un rapport publié l’année dernière par une équipe de nutritionnistes Canadiens et Brésiliens alertait l’opinion publique sur la crise sanitaire mondiale imminente qu’ils prévoient du fait de l’abus d’aliments ultra-transformés. Ces aliments représentent actuellement plus de la moitié de l’ensemble des achats alimentaires dans les pays développés.

 

 

Pire que du mauvais goût...



Pour l’équipe de recherche, menée par le professeur Carlos Monteiro de l’université de Sao Paulo au Brésil, « il ne s’agit pas de simples aliments modifiés, mais d’un assemblage de produits déjà transformés, généralement bon marché, riches en graisses, protéines et fibres de mauvaise qualité ».


Ils sont une des causes majeures de l’augmentation dramatique de cas d’obésité dans le monde ; les auteurs du rapport révèlent ainsi que les aliments ultra-transformés « sont conçus pour être ultra-appétissants et font l’objet d’un marketing agressif qui pousse à la surconsommation » ; ils contiennent « peu, voire pas du tout, d’aliments d’origine non transformés ».

 

(…) Selon les chercheurs, ils sont souvent élaborés pour générer une accoutumance, voire une quasi-dépendance.

 

Les enjeux pour la santé humaine sont énormes (…) à moins que les politiques des gouvernements changent, le nombre de personnes en surpoids et obèses grimpera jusqu’à plus de trois milliards – soit un tiers de la population mondiale – d’ici à 2030. La pression sur les systèmes de soins de santé, déjà confrontés au vieillissement de la population, et par extension les finances publiques, sera considérable.

 

 

La faute aux géants de l’agroalimentaire ?

 

Les chercheurs indiquent que les « Big Food », c’est-à-dire les plus grandes compagnies agro-alimentaires, ont transformé, depuis des décennies, les modèles de production, d’achat et de consommation alimentaires, et ont, de la sorte, contribué à l’engouement croissant pour ces aliments ultra-transformés dans le monde entier.



Selon les statistiques de l’OCDE, les investissements directs étrangers de ces « Big Food » sont passés de 61 millions d’USD en 1985 à plus de 1 700 milliards d’USD en 2015, ce qui « a dramatiquement changé le type de produits alimentaires proposés dans les pays à moyens et faibles revenus » soulignent les nutritionnistes. Deux des plus grandes entreprises « Big Food » ont à elles seules dépensé plus de 6 milliards d’USD en publicité. En outre, le marketing alimentaire dans les pays à revenus élevés, cible les « aliments riches en calories, meilleurs marché, plus savoureux et vendus en plus grande quantité. » (…)

 

L’objectif est d’identifier les entreprises engagées dans la lutte pour une alimentation plus saine et intégrant le développement durable dans leurs opérations.




La prise de conscience du consommateur

 

Il n’est pas trop tard ! Les statistiques britanniques utilisées dans le rapport proviennent d’une enquête de 2008 sur l’alimentation et le coût de la vie et datent donc d’il y a 10 ans. Elles reflètent, en fait, les habitudes de consommation en plein milieu de la crise financière (…) Tôt ou tard, les personnes ayant consommé des aliments ultra-transformés exigeront une meilleure qualité et seront en mesure de payer pour.

 

Selon le bureau d’étude Innova Market Insights, une nouvelle catégorie de consommateurs avertis continuera de pousser pour un changement des modes de production, d’emballage et d’étiquetage (…) Cette tendance à contre-courant en faveur d’une alimentation de meilleure qualité a créé de nouveaux marchés que de nombreuses entreprises innovantes ont eu la bonne idée d’exploiter. S’efforcer de s’y exposer davantage n’est pas uniquement une stratégie d’investissement saine à long terme, c’est aussi une façon de contribuer à l’amélioration de la santé publique et à l’avènement d’un monde plus durable.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds BNP AM, cliquez ici.


@H24Finance
Financière Arbevel

Buzz H24


Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Adequity

Candriam