Natixis
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5893.82 +0.07% +24.59%

Pictet AM

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Cette success-story française maintient le cap dans des vents contraires...

Publié le

Retour avec Alban Préaubert, gérant ISR chez Sycomore Asset Management, sur les convictions de la gestion dans un contexte qui lui est relativement défavorable.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Alban%20Preaubert%20Sycomore.jpg

 

 

 

Un ralentissement marqué dans une économie mondiale… qui résiste tant bien mal

 

« Les directeurs de société que nous rencontrons tiennent des discours plus prudents » reconnait Alban Préaubert. De nombreuses sociétés revoient leurs objectifs à la baisse pour les prochains mois. Le contexte macroéconomique n’est pas étranger à ce phénomène :

 

  • Les prévisions de croissance sont orientées à la baisse pour l’OCDE. L’Allemagne est proche de la récession, tandis que la Chine connait un fort ralentissement même si l’on reste sur des niveaux élevés (6% de croissance).
  • On observe une profonde dichotomie entre les services et l’industrie. Alors que l’activité manufacturière est en retrait, les services résistent bien. Ce constat est particulièrement marqué en Europe. Aux Etats-Unis, le ralentissement, même s’il est moins fort, reste présent. La consommation reste le dernier bastion soutenant l’économie américaine.
  • Le risque d’inflation est faible, particulièrement en Europe. On est loin des objectifs de 2% de croissance. Des indicateurs, tels que la croissance des salaires, laissent présager une reprise de l’inflation. Cependant, les économies sont en manque de dynamisme.
  • Face à ce manque de dynamisme, les banques centrales usent de leurs politiques conjoncturelles pour soutenir les marchés.

 

Malgré une croissance économique mondiale en net ralentissement, quelques signaux restent dans le vert. Les Banques Centrales continuent de soutenir l’économie et font « office de garde-fou dans la baisse ». Ainsi, les épisodes de baisse constitueraient des opportunités d’achat dès lors que les Banques Centrales restent accommodantes.

 

 

Les valorisations semblent attractives mais il faut rester prudent

 

Depuis le début 2019, les valorisations connaissent une hausse en Europe et aux Etats-Unis. Elles restent raisonnables et légèrement au-dessus de leur moyenne historique.

 

Par ailleurs, il existe une forte dichotomie entre le style « value » (actions décotées) et le style « croissance ». La croissance est toujours plus chère, malgré le rebond des valeurs décotées en septembre 2019. Les actions cycliques n’ont pas pu profiter du rebond des marchés : les sociétés liées aux industries et à l’automobile souffrent.

 

Enfin, les segments smallcap (petites capitalisations) et midcap (moyennes capitalisations) présentent un retard conséquent vis-à-vis des grandes capitalisations.

 

Cet environnement de marché justifie l’approche prudente de la gamme de Sycomore. Les taux d’expositions s’en trouvent réduits par rapport aux expositions historiques.

 

 

Alban Préaubert est ensuite revenu sur le positionnement de différents fonds de la gamme :

 

Sycomore Partners : un fonds flexible « value » pénalisé par son positionnement sur les petites et moyennes capitalisations


Les politiques monétaires orchestrées par les Banques Centrales sont très favorables aux valeurs de croissance. Les valeurs décotées, sur pondérées dans Sycomore Partners, n’ont pas bénéficié de cet atout.

 

De plus, la capitalisation médiane du fonds est d’environ 2,6 milliards d’euros, le positionnement est donc sur les petites à moyennes capitalisations. Ce segment est toujours en retard depuis le début de l’année.

 

Fait aggravant, le fonds a des couvertures pour environ 10%. Ces couvertures sont sur des grandes capitalisations. Le fait que le portefeuille sous-jacent sous performe à cause de la surpondération petites et moyennes capitalisations, rend cette couverture imparfaite.

 

Enfin, on notera la présence de SPAC (véhicule d’investissement dans le non côté) dans le fonds dont la performance est décevante.

 

Ces quatre éléments (value, petites capitalisations, couvertures et SPAC) expliquent la sous performance.

 

Toutefois la gestion compte maintenir le positionnement. L’exposition est maintenue basse. La gestion juge les marchés trop chers. Cependant, elle n’a pas vocation à garder durablement ces couvertures. Les gérants restent intimement convaincus que l’environnement ne se prête pas à un changement de cap. Le rebond des petites capitalisations et du style value pourraient être imminents.

 

Sycomore Eco Solution

 

Alors que la gestion de Sycomore a tendance à avoir un biais européen, ce fonds est original dans la gamme car investi à l’international. Il est également présent dans tous types de secteurs. La sélection de valeurs porte sur la transition énergétique.

 

Actuellement, le fonds dispose d’un biais petites et moyennes capitalisations. Cependant, il a opéré de nombreux changements dans son portefeuille :

 

  • La gestion privilégiée le secteur industriel (60% de la poche action) disposant de carnets de commandes fournis. Par conséquent, le ralentissement de l’activité manufacturière a eu un impact limité.
  • Le fonds se dirige vers des thématiques plus défensives en prévision d’une économie qui se détériore.

 

Malgré une contreperformance drainée par les petites et moyennes capitalisations, le fonds se reprend. Aujourd’hui, il présente la meilleure performance de la gamme.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds Sycomore AM, cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. All rights reserved.


@H24Finance
Urban Premium
Pictet AM

Buzz H24


Pictet AM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Natixis