Fidelity
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5893.82 +0.07% +24.59%

Adequity

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

« Les prochaines semaines seront décisives » prévient ce gérant...

Publié le

A l’orée des publications de résultats pour le 3ème trimestre, le gérant nous éclaire sur un environnement complexe. Sur fond d’incertitudes, Edmond de Rothschild Europe Synergy prône la stabilité.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/lecoq.jpg

Philippe Lecoq, co-responsable de la gestion de Edmond de Rothschild Europe Synergy


 

Les problématiques politiques et géopolitiques continuent de donner la tendance sur les marchés

 

Les tensions commerciales et le Brexit restent un facteur anxiogène pour les marchés. Elles sont alimentées par les manifestations à Hong Kong et la variation du prix du pétrole sur fond de tensions au Moyen-Orient. Ce contexte est générateur de volatilité, en particulier sur les thématiques les plus cycliques. Dans le même temps, il se confirme un ralentissement conjoncturel de l’économie. Cependant, « il est prématuré d’évoquer une récession même si ce ralentissement touche un bon nombre de régions et de secteurs de l’économie. » ajoute le gérant. Par ailleurs, les développements récents sur le Brexit et la guerre commerciale tendent vers un apaisement. Celui-ci est malgré tout fragile et « les prochaines semaines seront décisives ».

 

 

Résultats revus à la baisse ? Rotation sectorielle ? Pentification de la courbe des taux ? Qu’en est-il réellement ?

 

Le début de l’année a été propice à des annonces négatives et à des révisions à la baisse des attentes. Ce mouvement pourrait-il empirer ? 

 

Aujourd’hui, le marché est plus prudent dans ses attentes. Les prévisions des analystes sont ajustées à la baisse depuis quelques mois. Les attentes étant relativement faibles, l’effet de surprise s’en trouve considérablement réduit. Néanmoins, on dénombre un certain nombre d’avertissements sur les résultats. Beaucoup de sociétés sont sanctionnées (Hugo Boss, Publicis, Commerzbank pour ne citer qu’elles).

 

Par ailleurs, on note une évolution du comportement des investisseurs concernant les styles de gestion. On assiste à un début de rotation sectorielle et de style, du style croissance vers le style value (titres décotés). En effet depuis la première quinzaine de septembre, les valeurs les moins chères et les plus cycliques tirent leur épingle du jeu. « Ce mouvement spectaculaire montre à quel point il existe un excès de sous-valorisation d’un certain nombre de sociétés aujourd’hui ». Il n’y a pas encore de virage à 180° mais on a toutes les chances de voir cette rotation se confirmer, selon Philippe Lecoq.

 

Côté taux, on a vu les taux longs remonter doucement. D’après le gérant, il faut y voir un indicateur avancé de reprise économique.

 

Enfin, concernant le marché des opérations financières, l’environnement est contraint sur l’Europe continentale. La visibilité sur le plan politique et économique reste assez faible. Il existe peu de transactions d’envergure impliquant de grandes sociétés industrielles. Les chefs d’entreprises industrielles sont prudents au vu de la mauvaise tenue des indicateurs manufacturiers.

 

A l’inverse, la situation est plus dynamique au Royaume-Uni avec une présence très prononcée de fonds de Private Equity. La crainte du Brexit n’a pas une incidence si prononcée. Sur le seul T3, les opérations qui visent des cibles britanniques sont en hausse de 66% par rapport au T3 de l’année précédente. La faiblesse de la livre a entrainé des achats massifs d’actifs « qualité décotés ».

 

 

Impact sur les titres en portefeuille de Edmond de Rothschild Europe Synergy – Fonds pur actions européennes

 

La performance du fonds a été relativement stable. Elle est en ligne avec son indice de référence depuis 3 mois.

 

Le portefeuille a connu un repositionnement au cours des derniers mois :

 

  • La gestion rééquilibre les valeurs cycliques et défensives, les valeurs décotées et de croissance. Les valeurs cycliques connaissent une stabilisation qui pourrait être confirmée par les résultats à venir des sociétés.
  • Les capitalisations moyennes sont présentes dans le portefeuille à hauteur de 33%. Ces titres sont moins sensibles aux problématiques stratégiques et politiques.
  • Le fonds est absent des très grandes valeurs de croissance pourtant ces titres ont connu une performance spectaculaire depuis 1 an et demi. La performance du fonds s’en trouve donc pénalisée.

 

En somme, « les prochaines publications d’indicateurs macroéconomiques et les avancées sur le Brexit et les tensions commerciales doivent être surveillées attentivement ». Selon le gérant, il s’agit là des grands enjeux qui donneront le ton sur les marchés actions.


 

Pour en savoir plus sur la performance des fonds Edmond de Rothschild AM, cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. All rights reserved.


@H24Finance
Urban Premium
Adequity

Buzz H24


Adequity

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Fidelity