Richelieu
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4853.38 +1.46% -18.77%

Richelieu

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Des solutions et segments à privilégier dans un environnement de taux bas...

Publié le

http://files.h24finance.com/oddo.bhf.logo.jpg

Philippe Vantrimpont, nommé en septembre dernier Responsable des Ventes en France, en Belgique, au Luxembourg et dans les pays nordiques pour ODDO BHF Asset Management, a lancé cette session des Ateliers de la Gestion Crédit sous l’autorité de Nicolas Chaput, Directeur Général. Les deux orateurs ont rappelé le savoir-faire obligataire de ODDO BHF AM dans le contexte des rémunérations des fonds Euros autour, voire en deçà, de 1%.

 

Plusieurs stratégies étaient présentées en Atelier, notamment le fonds obligataire daté ODDO BHF Global Target 2026, ouvert jusqu’au 31 décembre 2020, et la gestion diversifiée de la gamme ODDO BHF Polaris, une perle venue d’Allemagne qui collectionne les étoiles Morningstar.

 

On a vu dans la salle quelques forces vives des équipes commerciales dont Vanessa Laurence, Responsable commerciale distribution, et Géraud Allain, Directeur Commercial Distribution.

 

Laurent Denize, co-CIO et Olivier Becker, responsable de la Gestion Convertibles et des fonds datés, ont fait le point sur la macroéconomie et les marchés obligataires.

 

 

2019, c’est l’anti 2018

 

Seul l’Euribor a été négatif en 2019 ! Toutes les autres classes d’actifs ont terminé dans le vert, atteignant 30% ou plus comme les actions chinoises.

 

 

Macro : les prémices d’un rebond du secteur manufacturier

 

Laurent Denize relève que le rebond des nouvelles commandes à l’exportation est annonciateur d’une reprise plus large du domaine productif. Il ne voit ni récession mondiale, ni récession aux Etats-Unis a fortiori.

 

Selon le co-CIO de ODDO BHF AM, nous entrons dans une période où les analyses microéconomiques et financières prennent le pas sur les considérations macroéconomiques. La sélectivité sera primordiale, et les compétences de ODDO BHF AM bien utiles pour ceux qui sont attachés à la sélection de valeurs.

 

 

L’obligataire le plus risqué a surperformé en 2019

 

C’est dans l’adversité que se trouvent les plus belles opportunités ! Remercions les banques centrales qui ont tourné casaque en redevenant expansionnistes, contre toute attente.

 

Emissions qualité investissement

 

Les titres subordonnés, financiers ou non, ont réalisé au 30 novembre respectivement 9,7% et 11,7% selon les indices IBoxx en base Euro. Les plus téméraires pouvaient engranger 29,1% avec la dette privée qualité Investissement (Investment Grade) à duration supérieure à 25 ans. Mais il fallait avoir le cœur bien accroché et un brin d’insouciance pour y commettre quelques sous…

 

Olivier Becker nous prévient : il ne faut pas s’attendre à un effet similaire l’an prochain, tant il reste peu à réduire en matière de spread dans le segment IG. Tout au plus 20 bps selon l’expert de ODDO BHF AM l’an prochain contre 50 bps cette année.

 

Mais heureusement, à l’ère de la « nouvelle normale », on finit toujours par être aidé par des forces « célestes » : les facteurs techniques sont favorables. ODDO BHF AM prévoit en effet 130 MM€ d’émissions IG en 2020 contre 259 MM€ en 2019. La loi de l’offre et de la demande sera favorable au resserrement, sinon à la résistance, des rendements.

 

ODDO BHF AM résume sa stratégie 2020 :

 

  • Gestion prudente de la duration à court terme,
  • Risque de défaut encore faible,
  • Surpondérer la santé, les télécoms et les services aux collectivités,
  • Surpondérer sélectivement les émetteurs cycliques,
  • Surpondérer les obligations financières subordonnées compte tenu de leur profil attractif risque/rendement.

 

Emissions à haut rendement

 

Le marché se méfie-t-il du segment le plus fragile ? Oui si l’on s’attarde sur les émissions BB qui affichent un spread de 250 bps contre 170 bps en 2016.

 

Olivier Becker estime cependant anormale la surperformance des émissions BB relativement au émissions notées B.

 

Ces dernières servent, pour 70% d’entre elles, au refinancement, une situation bien différente de la crise de 2008 où 70% des émissions étaient vouées aux versements de dividendes et aux acquisitions. La situation actuelle est donc plus saine, selon le gérant obligataire qui encourage à investir sélectivement dans le segment noté B.

 

 

Fonds daté ODDO BHF Global Target 2026, 11-ème millésime depuis Septembre 2009 avec un process quasi inchangé

 

ODDO BHF AM continue de faire profiter de son expertise dans le haut rendement où elle gère 7 milliards € grâce à une équipe de 3 personnes à Paris et 8 personnes en Allemagne.

 

Le fonds a les principales caractéristiques suivantes :

 

  • Objectif : financer l’économie réelle au travers d’émissions de PME,
  • Origine des émissions : 75% Europe, 15% Etats Unis, 10% émergents,
  • 400 M€ de taille moyenne des émissions (minimum contractuel 150M€),
  • Emetteurs réalisant 100 M€ EBITDA minimum,
  • Grande diversification : plus de 100 positions (104 au 12 Décembre, cible à 130 en fin 2020),
  • Gestion du portefeuille avec un turnover attendu de 30% environ,
  • Qualité de crédit : 55% minimum en simple B, pas de CCC à l’achat (contrairement aux millésimes précédents – voir supra).

 

Les ambitions de collecte sont à la hauteur des implantations de ODDO BHF AM qui a enregistré le fonds en France, Suisse, Allemagne, Italie et Espagne.

 

 

Le saviez-vous ?

 

La partie allemande d’ODDO BHF gère 11 Milliards dans une stratégie éprouvée depuis 2005 qui a engrangé les succès. Les équipes françaises y croient dur comme fer…

 

Polaris (ODDO BHF Polaris) est une gamme diversifiée gérée par une équipe de 13 personnes. Ensemble, ils pilotent 2 Milliards € en fonds ouverts avec 4 stratégies, et 9 Milliards € sous forme de mandats. Cette pépite était dans la corbeille lors du rapprochement de ODDO et de la banque BHF.

 

Sur les 4 fonds disponibles, la moitié est notée 5 étoiles Morningstar et l’autre 4 étoiles Morningstar !

 

Les équipes commerciales privilégient deux fonds de la stratégie Polaris :

 

  • ODDO BHF Polaris Moderate : AUM 750 M€, objectif Eonia + 200 bps en net, 0-40% actions (actuellement 30%), SRRI 3, volatilité 3%, +3% de rendement annualisés depuis l’origine.

 

Les actions sont investies selon des thématiques : 13% classe moyenne, 25% vieillissement de la population, 18% les tendances de consommation et 36% la numérisation de l’économie, le solde 8% dans quelques thèmes divers

 

  • ODDO BHF Polaris Balanced : AUM 690 M€, Objectif Eonia + 400 bps ,35%-60% actions (actuellement à 53% investis 2/3 en Europe, 1/3 aux USA), classé dans le 1er quintile sur 1/3/5 ans chez Morningstar.

 

La partie actions est peu ou prou investie comme dans le profil Moderate, s’agissant des thématiques, mais la part internationale est plus élevée avec 35% aux Etats-Unis contre 22% dans le profil Moderate.

 

La gamme ODDO BHF Polaris se distingue par :

 

  • L’approche patrimoniale qui fait son socle depuis le lancement de la stratégie en 2005. Il s’agit de fonds en allocation stratégiques et non des fonds flexibles. C’est grâce à cette constance que le fonds ODDO BHF Polaris Balanced notamment est régulièrement dans le premier quartile.
  • La sélection de valeurs, plutôt à profil croissance
  • L’exposition à des thèmes d’investissement à fort potentiel de développement
  • Le track record supérieur à 10 ans.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds Oddo BHF AM, cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Richelieu

Buzz H24


Richelieu

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Richelieu