Pictet AM
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4351.49 -4.23% -27.21%

lfis

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Perial

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Salamandre AM

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

L'Homme qui transforme l'IA en or...

Publié le

Depuis son lancement en juin 2018, Echiquier Artificial Intelligence (AI) affiche des performances remarquables. Le fonds a désormais près de 140 millions € d'encours.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Rolando%20Grandi%20Echiquier%20Artificial%20Intelligence.jpg

Rolando Grandi, gérant du fonds Echiquier Artificial Intelligence (La Financière de l'Echiquier)

 

 

H24 : Pourquoi l'Intelligence Artificielle (IA) est-elle une thématique d’investissement porteuse ?

 

Rolando Grandi : L’économie a toujours été portée par l’innovation. Les trois premières révolutions industrielles - machine à vapeur, pétrole/électricité, NTIC - ont permis l’industrialisation de l’économie puis son virage vers les services. Aujourd’hui, l’or noir, c’est le Big Data. C’est grâce à une constellation de technologies que l’IA a pu émerger, en premier lieu grâce au cloud et à ses capacités de calcul quasi-infinies.

 

De la plus grande à la plus récente, les entreprises sont aujourd’hui en mesure d’exploiter les données pour créer de la valeur ajoutée. La propagation de l’IA s’est accélérée sous l’effet du développement des réseaux neuronaux qui la dotent de capacités d’auto-apprentissage. Et les applications d’IA qui prolifèrent aujourd’hui mettent en mouvement cette thématique porteuse, des voitures autonomes aux algorithmes prédictifs en passant par l’e-santé. L’ère de l’IA ne fait que commencer et les gisements de croissance sont prodigieux.

 

 

H24 : Quels sont les critères de sélection des entreprises qui composent le portefeuille ?

 

Rolando Grandi : Deux axes dirigent notre processus d’investissement, l’un quantitatif et l’autre qualitatif.

 

Nous construisons un premier univers d’investissement à l’aide d’algorithmes sémantiques qui nous permettent d’identifier les entreprises évoquant des mots clés liés à l’IA.

 

L’approche qualitative prend ensuite le relais pour sélectionner 4 profils d’entreprises au sein de cet univers d’environ 150 sociétés dont la capitalisation boursière est supérieure à 1 milliard d’euros : celles qui la fournissent, celles qui l’adoptent pour en bénéficier, celles qui développent l’infrastructure physique ou digitale et celles qui la facilitent en lui fournissant un « cerveau » et des sens.

 

Fidèles à l’ADN de La Financière de l’Echiquier, nous sillonnons le monde à la rencontre des entreprises pour mieux saisir leur personnalité et leurs enjeux. C’est le 3e temps de notre processus, dont découle un portefeuille concentré de 25 à 35 sociétés qui disposent, selon nous, du plus grand potentiel, ajusté du risque, pour les années à venir.

 

 

H24 : +37,98% l'an dernier et +22,50% depuis le début de l'année (vs 6.85% pour l’indice de référence)... Comment expliquer les performances d’Echiquier Artificial Intelligence ?

 

Rolando Grandi : Dans le contexte actuel de ralentissement de la croissance mondiale et d’inflation atone, les sociétés qui tirent leur épingle du jeu sont celles qui maintiennent leur dynamique d’innovation et de leadership. Nous sommes très satisfaits de la performance du fonds qui résulte de la création de valeur fondamentale des entreprises en portefeuille.

 

La société chinoise PING AN HEALTHCARE en est un très bon exemple. Son application Good Doctor permet d’avoir accès jour et nuit à un médecin via un smartphone. Ce médecin réalise plus de 656 000 consultations quotidiennes, prouesse possible puisqu’il s’agit d’une IA ! Un médecin humain valide ensuite le diagnostic et l’ordonnance, mais ce recours à l’IA permet de fluidifier l’accès à la médecine. Depuis le début de l’épidémie du coronavirus, le titre s’est fortement apprécié, reflet de l’anticipation du succès de cette application par le marché.

 

Notre gestion active nous permet de rester agiles et de procéder à des ajustements en fonction des configurations du marché. Nous cherchons à maintenir le potentiel de hausse pondéré du fonds le plus stable possible pour permettre à nos clients et partenaires de bénéficier en permanence d’une espérance de hausse similaire.

 

 

H24 : Quelles sont vos perspectives pour 2020 ?

 

Les perspectives restent porteuses : sous l’effet de la prolifération de l’IA au sein de l’économie mondiale, notre univers d’investissement ne cesse de s’étendre.

 

L’IA est une technologie universelle qui n’a pas de frontières, comme en témoigne l’accélération du développement d’applications d’IA dans les pays émergents. Nos investissements en Asie Pacifique et Amérique Latine ont ainsi significativement progressé ces derniers mois. La transformation digitale de l’économie, dont l’IA reste la clé de voûte, continue de soutenir la croissance des entreprises en portefeuille qui ont publié de remarquables résultats annuels.

 

L’apport de l’IA à l’économie planétaire est estimé par PwC à 15 700 milliards de dollars d’ici 2030. Nous ne sommes, je pense, qu’au début d’un long chemin de croissance !

 

 

H24 : Vous pouvez retrouver Rolando Grandi ainsi que Pierre Puybasset (porte-parole de la gestion de LFDE) lors de la conférence téléphonique consacrée à Echiquier Artificial Intelligence qui aura lieu le jeudi 5 mars à 17h.

 

Pour en savoir plus, contactez l'équipe de Jean-Georges Dressel en cliquant ici.


 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Alpheys
lfis

Buzz H24


AXA IM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Perial

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Salamandre AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


 Pictet AM