Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4970.48 +1.01% -16.85%

Financiere de l arc

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Axiom AI

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Alpheys

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Un fonds qui surperforme 2 années sur 3 depuis 2003...

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Pascal%20Ri%C3%A9gis.jpg

Pascal Riégis

 

 

Pascal Riégis, co-Responsable de la Gestion Actions Fondamentales, a passé en revue la gestion d’Oddo BHF Avenir Europe, un des fonds phares d’ODDO BHF AM dont la création remonte à 2003.

 

Les caractéristiques d’Oddo BHF Avenir Europe :

 

  • Investir dans les entreprises de taille moyenne de capitalisation < 10 milliards € 
  • Sélectionner les entreprises créant de la valeur, qu’elles soient défensives ou cycliques
  • Identifier celles qui bénéficient d’avantages compétitifs durables
  • Une position neutre sur la répartition défensive/cyclique, le portefeuille reflétant la répartition dans l’indice de référence
  • Pas de pari macroéconomique
  • Une attention portée aux niveaux de valorisation : « autant que possible », précise Pascal Riégis en faisant référence aux niveaux souvent tendus dans l’univers croissance.

 

Le gérant d’Oddo BHF AM rappelle le track record de la gestion qui a passé les épreuves du feu avec la crise de 2008, les baisses de 2011 et 2018 et présentant une forte résilience en 2020.

 

 

Surperformance de 7% au 20 mai

 

  • La part CR EUR (FR0000974149) affiche -11,63% contre -18,62% pour l’indice de référence MSCI Europe SMID NR EUR. 
  • La gestion parvient à faire mieux que l’univers d’investissement en dépit d’une pondération de cycliques équivalente.
  • La création d’alpha est régulière année après année, hormis quelques rares périodes comme dans la reprise en 2009 et quelques phases de rebonds violents ensuite.

 

 

Commentaires pour avril

 

Le mois a été marqué par les publications trimestrielles. Les entreprises accusent le coup fortement, y compris les entreprises au profil défensif. Toutes les sociétés sont affectées dans l’ensemble des secteurs.

 

La priorité des dirigeants fut de sécuriser les financements. Après quoi, chaque entreprise s’est attelée à réduire les pertes d’exploitation. Elles réduisent les budgets de R&D et de Capex avec fréquemment des coupes de 40%.

 

Certaines entreprises opérant dans des conditions normales subissent néanmoins des surcoûts notamment dans la logistique où les coûts de transport ont fortement augmenté. La rareté de l’offre de transport a conduit des entreprises à se regrouper pour organiser le transport commun de produits.

 

En Chine, c’est en février qu’on connut le pire. L’activité a rebondi à près de 80%, mais il faudra plusieurs mois voire trimestres pour retrouver 100%.

 

Contributions à la performance :

 

  • + 111 bps IPSEN a enregistré deux bonnes nouvelles : reprise des études contre la fibrose osseuse, maladie rare, avec un millier de patients aux Etats Unis et en Europe ; la hausse du CA avec la somatuline qui représente une grosse part de l’activité. Aucun générique direct ne pointe à l’horizon.
  • + 101 bps ICON, société de recherche externalisée pour les groupes pharmaceutiques (essais cliniques) avec la hausse du CA au T1 2020. La société sera néanmoins affectée pour 2020, faute de pouvoir recruter suffisamment de patients pour les essais cliniques à l’aune des mesures de confinement.
  • +83 bps Ingenico, qui a rebondi pendant le mois en dépit de la crainte des marchés de voir Worldline se retirer de l’offre. La fusion Worldline Ingenico devrait générer 250 M€ de synergies, un facteur décisif dans une industrie à couts fixes élevés qui devraient inciter Worldline à maintenir son offre selon Pascal Riégis.
  • +56 bps ST Microelectronics, fabricant de composants électroniques notamment pour l’électroménager et le secteur automobile. La société ne donne pas de guidance, mais a néanmoins annoncé une baisse du CA entre -7% et 0%, soit des niveaux supérieurs de 5-6% à ceux de ses marchés, reflétant la compétitivité de son offre produits.
  • + 55 bps Michelin dont le CA recule de 8% dont 11% en volume. Le scenario du pire, si les volumes devaient reculer de 25%, prévoit néanmoins un cash-flow neutre ou positif.

 

Les détracteurs

 

  • MTU -31 bps
  • Alstom -10 bps
  • Seb -6 bps
  • Software One -2 bps
  • Edenred -1 bps.

 

Depuis le début de l’année, MTU et Safran ont ensemble couté 5,63% au fonds Oddo BHF Avenir Europe. Mais ces deux entreprises sont jugées par Pascal Riégis au top des entreprises de « demain », d’autant qu’elles sont à des niveaux extrêmement attractifs. Elles sont parfaitement positionnées pour profiter du redémarrage du secteur aérien.

 

 

Le portefeuille au 30 avril

 

  • 48,8% investis dans les 10 premières positions : Icon Plc, Michelin, GSN, Alstom, Ingenico, Bio Mérieux, Safran, Vifor Pharma, Ipsen et TeamViewer
  • Répartition par taille de capitalisations : 77% > 5 milliards €, 13% entre 2 et 5 milliards € et 4% < 2 milliards €, le solde en liquidités.
  • 7,6 milliards € pour la capitalisation médiane

 

 

Comment souscrire ?

 

  • La part CR EUR de ce fonds 4 étoiles Morningstar, SRRI 5, est disponible sous le code FR0000974149.
  • Frais courants : 2,26% 
  • Commission variable : 20% TTC de la surperformance du Fonds par rapport au MSCI Europe Smid Cap (Net Return) EUR, si la performance du Fonds est positive. 

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds ODDO BHF AM, cliquez ici.

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Financiere de l arc

Buzz H24


Adequity

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Axiom AI

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Alpheys

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Montpensier