Alken
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4970.48 +1.01% -16.85%

Perial

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Découvrez la toute nouvelle thématique proposée par Pictet AM...

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/logo.pictet.am.jpg

 

 

« Les sociétés pilotées par des familles ont quelque chose de plus. Ce plus n’est pas toujours pris en compte »...

 

Hervé Thiard, Directeur Général chez Pictet Asset Management (Europe) SA, a proposé à Alain Caffort, co-manager, Pictet Family Strategy Specialist Equities, de présenter ce tout nouveau fonds thématique Pictet-Family qu’il gère avec Cyril Benier, co-manager, Pictet Family Strategy Specialist Equities.

 

 

Les sociétés familiales surperforment les non-familiales

 

Le saviez-vous... ?

 

  • C’est au Mexique que les entreprises familiales pèsent le plus, produisant ensemble 90% du PIB, juste devant le Brésil où ce chiffre atteint 85%.
  • 90%, c'est aussi le pourcentage de la population italienne qui travaille pour des sociétés familiales.
  • Les Etats-Unis sont en milieu de classement : 55% du PIB est généré par des entreprises familiales, qui emploient par ailleurs 63% de la population américaine.
  • En France, 60% du PIB sont produits par des entités familiales. 75% des ETI gauloises sont à actionnariat familial.

 

Avec une première conséquence intéressante en matière de diversification :

 

  • Le portefeuille de Pictet-Family reflète cette distribution internationale avec seulement 1/3 aux Etats-Unis, 1/3 en Europe et 1/3 dans le reste du monde.

 

Et une autre conséquence non moins attractive dans une allocation de portefeuille :

 

  • Il n’existait jusqu’à peu aucun fonds global orienté vers les entreprises familiales, selon Pictet AM.

 

 

Le constat est très séduisant, mais l’analyse est complexe...

 

Pour identifier l’univers d’investissement, encore faut-il trouver la définition d’une entreprise familiale.

 

« En Europe, 90 définitions co-existent », explique Alain Caffort. C’est ainsi que Pictet AM a établi la définition qu’elle estime la plus pertinente pour l’investisseur : « Des sociétés cotées où une personne, ou une famille, détient au moins 30% des droits de vote ».

 

Le back test mené par Pictet AM, sur la période 2007-2019, surperforme de 47% l’indice MSCI AC World. Ces calculs ont été menés en évitant « le biais du survivant », c’est-à-dire en prenant compte chaque année des sociétés familiales sorties de la cote pour diverses raisons. Autrement dit, ce backtesting reste théorique mais colle au plus près de l’évolution de l’univers des sociétés familiales cotées.

 

Surprise ! Cette surperformance est obtenue en dépit de la nette sous-pondération du marché américain, où les entreprises familiales ont moins de poids dans l’économie que dans beaucoup d’autres pays. Alain Caffort explique la surperformance des entreprises familiales précisément par leurs caractéristiques très distinctes.

 

On retrouve par exemple Dassault Systèmes, Columbia Sportswear, H&M, Coloplast (santé), Estée Lauder, Rakuten, VMware, America Movil, Thomson Reuters, Constellation Brands (alcool) ou encore Zeiss.

 

 

Croissance et qualité comme vertus cardinales

 

L’analyse de style menée par le gérant suisse montre que les entreprises familiales, en comparaison des valeurs du MSCI ACWI, tendent à être plus profitables, plus sensibles aux taux de change et en plus forte croissance.

 

Elles sont aussi moins endettées, moins orientées vers le dividende et le plus souvent enclines à réinvestir dans le financement de la croissance.

 

 

Les 4 facteurs de la surperformance des entreprises familiales

 

  • L’esprit entrepreneurial : animé par les dirigeants, qui conduit à plus d’innovations.
  • La responsabilité à long terme : protéger et développer les actifs hérités, transmettre aux générations futures.
  • L’attachement affectif : réputation de la famille, responsabilité sociale et alignements d’intérêts sont les lignes de force d’une société familiale. On se rappelle la tentative de contrôle lancée par LVMH sur Hermès qui finit par ressouder les familles fondatrices de cette dernière. Et l’OPA en 2014 sur Heineken par le sud-africain SABMiller qui essuya le refus de la famille Heineken. 
  • La vision de long terme : croissance rentable, faible endettement et productivité de la recherche et des investissements. 

 

Les entreprises familiales présentent parfois des écueils, surtout en matière de gouvernance : népotisme, confusion des patrimoines et vision de court terme peuvent endiguer le développement, voire précipiter le déclin, des groupes familiaux.

 

 

Le processus d’investissement

 

Quatre personnes sont dédiées à la gestion de Pictet-Family, dont Cyril Benier et Alain Caffort.

 

  • L’univers d’investissement compte actuellement 485 entreprises capitalisant au moins 10 milliards $, où 30% des DDV sont détenus par une famille et offrant une liquidité quotidienne du titre d’au moins 5 M $
  • L’analyse retient 100 titres investissables qu’elle passe au tamis de l’ESG.

 

Pictet AM prête une grande attention à l’alignements des intérêts de la famille avec l’ensemble des actionnaires, en établissant un score de gouvernance portant sur les modes de détention des titres, les controverses, les comités d’audit, de rémunération et des nominations.

 

Pour se parer contre le risque de disparition brutale du management, Pictet AM prend en compte la qualité du management N-1 et N-2 pour évaluer sa capacité à reprendre la direction de l’entreprise en l’absence du fondateur.

 

  • In fine, c’est un portefeuille de 40-60 lignes qui formera l’investissement de Pictet-Family. 

 

L’approche ESG, surtout le G, est donc essentielle pour distinguer les meilleures entreprises à caractère familial.

 

 

Structure du portefeuille

 

  • Des capitalisations grandes et moyennes
  • 40-60 lignes entre 1% et 5% du portefeuille
  • Style croissance 
  • Sans contrainte indicielle
  • Réparti en 40% US, 40% Europe et 20% pour le reste du monde

 

Des expositions significatives à la consommation discrétionnaire, les télécommunications et les technologies, mais aussi la santé et l’industrie.

 

Ainsi, le top 10 se compose de : Hermès, Roche Holding, CGI, Dassault Systèmes, L’Oréal, Puma, Veeva Systems, Tal Education Group, JD.com et Shopify.

 

Le fonds compte 140 millions $ d’encours, avec une collecte quotidienne de 3 millions $ selon Pictet AM. Le thème est prometteur, c’est certain.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds Pictet AM, cliquez ici.

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Perial

Buzz H24


Adequity

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Alken