Natixis
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4690.86 -1.51% -21.42%

Varenne Capital

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Axiom AI

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
OFI AM

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

M&G annonce la fin du règne de la gestion "statique" 60% actions monde / 40% obligations...

Publié le

En septembre place aux réunions de rentrée. M&G n’a pas dérogé à la règle.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Delorme%20Machu%20MandG.jpg

Florent Delorme, stratégiste macroéconomique et Christophe Machu, gérant multi assets

 

 

En introduction, Florent Delorme, plutôt que de brosser un traditionnel panorama de la macro-économie, nous a incité à prendre un peu de recul et à se poser les bonnes questions.

 

Le macro-stratégiste, souligne que nous vivions actuellement une véritable rupture par rapport aux 40 dernières années : « On a assisté au grand retour de l’Etat dans l’économie ». Ainsi, une des leçons de cette crise sanitaire est que les discours libéraux ont « volé en éclat ». On revient à une économie mixte et c’est une des conséquences majeures de cette crise. Mais attention, il faut que l’argent public soit bien employé prévient le macro-stratégiste.

 

Contrairement à certains discours très optimistes, Florent Delorme souligne que partout dans le monde, l’économie est en berne. Nous ne sommes pas revenus à la normale. Ainsi en France, selon l’Insee l’économie française tourne à 95% de la normale. Ainsi fin 2020, on sera encore loin d’avoir retrouvé les niveaux de PIB pré crise.

 

Florent Delorme nous interpelle enfin sur différentes questions/remarques ?

 

  • Les prévisions de bénéfices de la part des analyses sont-elles crédibles ? Pour rappel, malgré l’attente du retour à la normale de l’économie, le consensus prévoit un retour au niveau pré-crise en 2021.
  • Peut-on considérer que la seule faiblesse des taux d’intérêt puisse justifier les valorisations élevées ?
  • Est-on vraiment dans le monde de demain (digital entre autres) et doit-on laisser de côté le monde d’hier (automobile, transports…) ?

 

Christophe Machu, membre de l’équipe de gestion de M&G Dynamic Allocation est alors revenu sur la gestion du fonds.

 

Tout d’abord, le gérant souligne qu’il y a eu des restructurations au sein de l’équipe de gestion après la baisse observée au mois de mars. Juan Nevado est maintenant dédié à la gestion de Dynamic Allocation (et plus de M&G Conservative Allocation). L’approche sera plus collaborative. Enfin le fonds se veut plus tactique et dépendra moins de l’allocation stratégique fondée sur les valorisations de long terme.

 

Quelles sont les principales convictions du fonds ?

 

  • Ce n’est pas le moment pour avoir un positionnement tranché (à la hausse ou à la baisse). Le marché semble rationnel, en ligne avec les fondamentaux. Ainsi un positionnement neutre, équilibré semble adéquat pour la gestion.
  • Il n’y a pas de révolution ou un monde de demain idéalisé mais une accélération des tendances déjà en cours. Les taux d’intérêt devraient rester bas comme avant la crise sanitaire. Le risque inflationniste devrait également rester bas du fait d’un excès d’épargne, d’une pression à la baisse sur les salaires (chômage en hausse) et d’une baisse de la consommation. Enfin les profits devraient suivre des dynamiques très différentes entre zones géographiques et entre secteurs (les gagnants et les perdants de la crise sanitaire) mais cette tendance était déjà en cours. Le digital montait déjà en puissance.
  • On est arrivé à la fin d’un règne : celui de la gestion statique. Le traditionnel 60% actions monde/40% obligations qui a très bien performé dans le passé, ne fournit plus de rendement et aura du mal à donner satisfaction. L’exposition tactique sera clef, d’où l’adaptation de l’équipe de gestion à cette nouvelle donne (i.e. plus de tactique).

 

En guise de conclusion, M&G a mis en avant un autre fonds, peut-être un peu moins connu des conseillers en gestion de patrimoine : M&G Positive Impact. Ce fonds vise à avoir des investissements dont l’impact sur l’environnement est positif tout en délivrant des performances intéressantes. Pour ce faire, le fonds s’impose un bilan d’impact et une contribution positive aux objectifs de développement durable, grâce à une mesurabilité forte.

 

Le fonds vise des opportunités dans les segments ayant un impact environnemental (Changements climatiques, technologies liées à l’environnement, économie circulaire) ainsi qu’un impact social (Santé, baisse de la mortalité, inclusion sociale, conditions de travail et éducation). Pour s’en assurer, le fonds a mis en place un processus nommé le « Processus des 3 i ». Ce dernier comprend 3 piliers : Investissement, Intention, Impact.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds M&G, cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Comgest
Varenne Capital

Buzz H24


Franklin Templeton

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Axiom AI

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

OFI AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Natixis