Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5518.55 -1.42% -7.69%

Sanso IS

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Syquant Capital

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
BNP AM

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Et si nous retrouvions un peu de bon sens...

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Hakim Souanef.jpg

L'appel de Hakim Souanef, Directeur Commercial de Erasmus Gestion, qui souhaite un retour à la gestion "traditionnelle".

 



Quel constat tirez-vous du marché de l'investissement en France ?

 

Hakim Souanef : Tous les chiffres le prouvent, les Français restent très attachés à l'immobilier et aux placements sans risques. La Bourse, qui a subi depuis le début des années 2000, l'effondrement de la bulle Internet ainsi que la crise financière de 2008, la crise des dettes souveraines en zone euro en 2011 et plus récemment la coronacrise, n'a pas bonne presse.

 

Pourtant, selon une étude récente de l'AMF, les particuliers ont eu une activité très soutenue sur les marchés financiers. Entre le 24 février et le 3 avril, plus de 150.000 nouveaux investisseurs sont intervenus sur les valeurs appartenant à l'indice SBF120.

 

Un autre chiffre intéressant ressort de cette étude : plus de 150 000 investisseurs ont fait leur entrée sur le marché, pour la première fois depuis janvier 2018.

 

 

Pensez-vous que les marchés financiers peuvent reconquérir le cœur des français ?


Hakim Souanef : J'en suis certain mais à la condition que nous acceptions de revenir aux fondamentaux et aux principes de base de nos métiers.

 

J'enfonce une porte ouverte en disant que nous souffrons en France d'un déficit de connaissance des marchés financiers et de l'économie en général par rapport à d'autres pays.

 

Il est de ce fait indispensable de faire de la pédagogie auprès des particuliers et rendre l'investissement sur les marchés financiers plus abordable, compréhensible par tous.

 

Lorsque j'investis dans l'immobilier, je comprends aisément les raisons pour lesquelles la valeur de mon bien va fluctuer à la hausse comme à la baisse ainsi que son rendement potentiel. Le particulier comprendra et acceptera que la valeur de son bien baisse si on décide de fermer la gare ou la station située à 5 minutes de son bien.

 

L'investisseur particulier est prêt à supporter une baisse sur son portefeuille financier à partir du moment où celle ci est justifiée et compréhensible. Il acceptera que son investissement en action dans la société Manitou perde 15% si je peux lui expliquer que le marché de la construction est à l'arrêt du fait du confinement et que de ce fait Manitou vend moins de chariots élévateurs.

 

Il acceptera moins que son portefeuille financier perde 30% sur un mois parce qu'il est investi dans des instruments financiers complexes devenus temporairement illiquides.

 

 

Faites-vous référence à un événement en particulier ?

 

Hakim Souanef : Non, je ne fustige aucune stratégie, je pense d'ailleurs que toutes les stratégies d'investissement ont leurs places dans un portefeuille global et diversifié construit par des professionnels.

 

Mais j'insiste sur le fait que les particuliers doivent et veulent comprendre les facteurs de hausse et de baisse de leurs portefeuilles.

 

Nous devons apprendre des erreurs de 2008 et 2020 et bien analyser les sous jacents dans lesquels nous investissons.

 

Ma conviction est que le particulier, et l'étude de l'AMF le prouve, n'est pas tant averse au risque que cela, il est donc indispensable de revenir aux fondamentaux et lui donner envie aux particuliers d'investir en bourse. 

 

 

Quelles solutions proposez-vous?

 

Hakim Souanef : L'univers de taux bas que nous connaissons depuis quelque temps ainsi que l'essor de la gestion passive nous ont poussé à concevoir des produits de plus en plus complexes difficilement lisibles pour le plus grand nombre.

 

La vocation première des marchés financiers est le financement de l'économie réelle, je prône donc un retour à une gestion plus traditionnelle, compréhensible par le plus grand nombre. Cela devra certainement passer par des règles plus strictes entourant la distribution d'instruments financiers complexes à destination des particuliers.

 

Gestion passive, alternative et traditionnelle peuvent cohabiter de façon harmonieuse au sein d'un portefeuille mais la constitution de ce dernier est un métier à part entière et doit être réservé à des professionnels agréés pour cette activité.

 

Pour finir sur une note positive, preuve que la gestion traditionnelle a encore de beaux jours devant elle, voici les performances des parts retail de nos fonds actions small et mid caps sur 5 ans au 15 octobre :

 

  • Erasmus Small Cap Euro : +54,30%
  • Erasmus Mid Cap Euro : +26,34%
  • FCP Mon PEA : +9,39%

 

 

H24 : Pour plus d'informations sur la stratégie sur les fonds actions Erasmus Gestion, inscrivez-vous à la conférence téléphonique organisée le mardi 27 octobre à 10h et cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Amplegest
Sanso IS

Buzz H24


M&G investments

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Syquant Capital

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

BNP AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Montpensier