Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5518.55 -1.42% -7.69%

Jupiter AM

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Alpheys

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
BNP AM

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Il n'y a pas que la gestion thématique qui performe chez Pictet AM...

Publié le

11 milliards €, 4 bureaux dans le monde et 13 stratégies pour la gestion Total Return de Pictet AM

 

http://files.h24finance.com/jpeg/logo.pictet.am.jpg

 

« Avec la crise sanitaire et les élections américaines dominant l’actualité, les fondamentaux ont été mis à l’écart » rappelle Hervé Thiard, Directeur Général pour la France chez Pictet Asset Management (Europe) SA.

 

Les marchés d’actions ne pouvant échapper aux réalités, il était intéressant de recueillir l’avis de l’équipe gérant le fonds Pictet TR-Atlas, fonds long-short actions global qu’anime Matthieu Fleck, Team Head, accompagné pour l’occasion d’Olivier Govaerts, Spécialiste Produits.

 

Hervé Thiard a souligné la stabilité de performance des gestions alternatives de Pictet AM en 2020 avec des performances entre 1,8% et 17,3% dans la gamme UCITS à fin octobre.

 

 

11 milliards €, 4 bureaux dans le monde et 13 stratégies

 

Ce sont les chiffres de la gestion total return de Pictet AM qui s’est beaucoup développée depuis le lancement de Pictet TR-Corto en avril 2010.

 

La gestion total return du gérant suisse est peu directionnelle, ou market neutre, avec une approche multi boutique. La société de gestion recrute des équipes spécialisées et dédiées et leur offre toutes les ressources pour atteindre leurs objectifs.

 

L’approche prudente notamment en phase difficile s’est illustrée récemment aux T4 2018 et T1 2020.

 

« La meilleure façon de préserve le capital est de le protéger dans les phases difficiles » rappelle Matthieu Fleck.

 

 

4 styles de gestion :

 

  • Market Neutral Actions : Agora (Europe) et Diversified Alpha et Aquila (Global)
  • Directionnels : Corto (Europe), Mandarin (Emergents), et Atlas + Atlas Titan (global)
  • Event driven : Dettes distressed et situations spéciales
  • Fixed Income Relative Value : Sirius (émergents) et Kosmos (Global)

 

Pictet TR Atlas P Eur affiche +9,41% YTD.

 

 

La stratégie d’Atlas en mode flash

 

  • Lancée en 2014, avec 851 Millions € actuellement sous gestion 
  • Long-short actions global investi dans les pays développés et les pays émergents
  • Forte concentration sur la préservation du capital dans les phases baissières
  • 80-140% d’exposition brute, 0 - 50% en net
  • 75-90 positions en portefeuille, avec des expositions diversifiées une distribution &équilibrée des sources de performance à moyen terme

 

Au 30/09/2020


  • Répartition géographique : 28% Amérique du Nord, 22% Europe, 15% Royaume Uni, 11% Japon, 23% Asie hors Japon et 1% divers
  • Par style : 30% cycliques, 23% défensives, 53% croissance séculaires et 6% liés au management
  • Risques devises couverts dans la plupart des cas
  • Objectif : générer de la performance positive dans les positions longues et les positions courtes

 

 

Les baisses de marchés nettement amorties

 

-0,3% vs -6,6% pour l’indice MSCI ACWI NR, c’est en moyenne la baisse du fonds lors des pires périodes de baisse enregistrées en 10 mois consécutifs (depuis l’origine de la stratégie)

 

En 2020, le fonds a baissé de -0,1% et 0% respectivement en février et mars quand l’indice de référence affichait -8,1% et -13,5% (source Pictet).

 

 

L’approche top down réalisée séparément de la recherche bottom up

 

En top down, les gérants recherchent le positionnement des économies dans le cycle, analysent les politiques des banques centrales, les valorisations des pays et des marchés, et les indicateurs de sentiment utilisés de façon contrarian.

 

 

Les traits saillants de la gestion en 2020

 

  • Plus fortes contributions : les positions courtes dans les valeurs défensives et les cycliques.
  • Les stratégies les plus performantes : l’internet en Chine et aux Etats Unis, les logiciels, l’immobilier et les industrielles européennes.
  • Les détracteurs ont compté notamment Safran, le gérant admettant avoir sous-estimé en début d’année l’impact de la crise sanitaire. Le titre a été vendu en avril, après une contribution exceptionnelle en 2019 a-t-il rappelé.
  • Dans l’ensemble, des contributions positives dans les longs et les shorts.

 

 

Un style d’investissement pragmatique avant tout

 

L’analyse permanente des évolutions dans les entreprises et dans le monde permet aux gérants d’adapter la stratégie et les positions en portefeuille.

 

C’est ainsi que les gérants ont séparé les valeurs qui seraient impactées durablement par le Covid des autres.

 

Au 28 octobre, les lignes fortes de la gestion se résument à :

 

  • 98% exposition brute, 31% en net
  • 93% du portefeuille liquidable en 24 heures

 

Positions longues :

 

  • Sociétés avec une part cyclique et un potentiel de rebond bénéficiaire important : Puma, McDonalds, Sony ou Nike. Ce dernier, touché par le recul de la consommation mondiale, a toutefois réalisé en 3 mois une part de vente en ligne que le management espérait en 2019 voir à horizon de 3-4 ans.
  • Champions technologiques américains : Amazon, Microsoft
  • Révolution verte en Europe : RWE et Vestas
  • L’internet chinois : Tencent, Ubisoft
  • Industrie et chimie : Siemens, Akzo Nobel
  • Consommation mondiale : Carlsberg, Nestlé et LVMH, qui bénéficient des soutiens à la consommation partout dans le monde.

 

Positions courtes

 

  • Secteurs en déflation bénéficiaire structurelle : assurance, immobilier et télécommunications
  • Aéronautique
  • Valeurs cycliques surévaluées au regard des potentiels de reprise économique

 

« Le marché est très difficile pour les positions courtes » explique Olivier Govaerts, ce qui a amené les gérants à choisir une exposition nette historiquement basse.

 

 

Les gérants réservés à court terme et très confiants à moyen terme

 

  • L’explosion de nouveaux cas de contamination au Covid retarde la reprise économique.
  • A cause de l’élection américaine, débouchant sur un scenario binaire, les gérants ont préféré réduire l’exposition nette du portefeuille à l’approche de septembre, coïncidant avec le pic de la reprise économique.
  • Les renforts récents dans les défensives comme Nestlé n’ont pas encore été récompensés, mais les gérants estiment que des valeurs défensives tireront parti des opportunités futures.

 

 

Pictet TR-Atlas Titan, la même stratégie avec plus de vitamines !


Ce fonds lancé le 1er octobre avec 40 millions € vise des performances annuelles entre 5 et 10% avec des expositions moyennes de 200% en brut et 50% en net

 

 

Comment souscrire à Pictet TR-Atlas ?

 

La part P EUR, SRRI 3, est disponible sous le code LU1433232854 avec des frais de gestion financière fixes de 1,6% et un TER de 2% (source Pictet AM).

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds Pictet AM, cliquez ici.

 

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Amplegest
Jupiter AM

Buzz H24


M&G investments

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Alpheys

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

BNP AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Montpensier