Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5237.44 +0.16% +7.72%

BNP

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Financière de l Arc

Perf. YTD
OPCVM Actions
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Absolute Return
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Pictet AM reste positif sur les marchés, sauf sur les actions américaines

Publié le

Frédéric Rollin, stratégiste chez Pictet AM, présentait jeudi 11 mai ses convictions de marché pour les prochains mois. Parmi les éléments notables, Pictet AM vend désormais à découvert les actions américaines.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/pictet.png

 

« On reste acheteurs d’actions », mais ce choix se limite à certaines zones géographiques et à certaines thématiques explique Frédéric Rollin, stratégiste chez Pictet AM.

 

Sur les marchés actions, « On aime le Japon, l’Europe et les émergents » explique le stratégiste, qui rappelle que « ce n’est pas nouveau » puisque Pictet AM avait déjà présenté les mêmes choix d’investissements il y a deux mois.

 

Néanmoins, Pictet AM vend désormais à découvert le segment des actions américaines, considérant que les valorisations de celles-ci sont devenues trop élevées.

 

La société de gestion reste malgré tout très positive dans sa lecture de la conjoncture économique mondiale et s’attend toujours un retour des flux acheteurs sur les actions, notamment en zone euro.

 

 

Politiques monétaires : pas de craintes à court terme

 

Maintenant que le risque politique s’est dissipé en Europe, la principale ombre au tableau pour les marchés tient à l’évolution des politiques monétaires. En effet, la normalisation à venir des politiques de la Fed et de la BCE « risque de limiter la hausse des actions » envisage Frédéric Rollin.

 

Ce risque ne serait cependant pas pour tout de suite : pour le stratégiste, même si la BCE pourrait commencer à réduire son « quantitative easing » (QE) en début d’année 2018, elle devrait attendre l’année suivante pour commencer à remonter ses taux, laissant l’horizon dégagé à moyen terme.

 

Quant à la probable nomination d’un nouveau Président de la Réserve Fédérale par Donald Trump, qui avait émis d’importantes critiques vis-à-vis de Janet Yellen lors de sa campagne électorale, Frédéric Rollin se veut rassurant. « Donald Trump reste un homme pragmatique et on ne voit pas pourquoi il nommerait quelqu’un de très hawkish », c’est-à-dire adepte d’une politique monétaire plus restrictive, estime-t-il.

 


Des indicateurs économiques toujours au vert

 

Quant aux indicateurs avancés de l’économie mondiale, ceux-ci restent « excellents » explique Frédéric Rollin, présageant d’une « poursuite de la croissance des bénéfices » des entreprises cotées.

 

Certains indicateurs comme l’ISM manufacturier ou les ventes au détail aux Etats-Unis sont certes « en train de se rétracter un petit peu », mais sans avoir de véritable signification négative à l’échelle mondiale, estime le stratégiste.

 

Quant à la contraction du crédit bancaire aux entreprises et à l’industrie observé depuis le début d’année aux Etats-Unis, le stratégiste de Pictet AM avance l’explication selon laquelle « La Fed monte ses taux, ce qui pousserait les entreprises à moins s’endetter ». Le stratégiste reste serein face à ce phénomène « qui ne devrait pas se poursuivre » selon lui.

 


Emergents : fortes convictions sur la Russie et l’Inde

 

La zone géographique préférée de Pictet AM à l’heure actuelle reste celle des pays émergents, en particulier de la Russie.

 

L’économie russe poursuit en effet son « retour à la normale » grâce à la stabilisation des prix du pétrole, permettant à la monnaie russe de se raffermir, à l’inflation de baisser et à la banque centrale d’abaisser ses taux directeurs. Pour Frédéric Rollin, « Les valorisations [des actions russes] sont attractives avec un P/E de 6,5x et un dividende moyen de 5,2% ».

 

Autre marché de prédilection de Pictet AM : l’Inde. « C’est un marché cher, mais qui présente toutes les qualités » estime Frédéric Rollin, notamment depuis la « démonétisation » de certains billets ayant permis la mise en place rapide d’« une économie plus bancarisée ».

 

Quant au sujet chinois, celui-ci n’inquiète pas outre mesure Frédéric Rollin : « Il ne faut pas trop se poser de questions là-dessus car le gouvernement [chinois] peut relancer l’économie quand il veut » explique le stratégiste. Le stratégiste insiste notamment sur le fait qu’« Il n’y a pas trop de risques sur l’immobilier car les acheteurs sont peu endettés ».



Secteurs de l’innovation : le must-have


En termes de préférences sectorielles, Frédéric Rollin a enfin réaffirmé les convictions de Pictet AM sur le segment des secteurs d’innovation. On connaît notamment la spécialisation de la société de gestion sur ces thématiques à travers ses fonds Pictet Robotics ou Pictet Security.

 

Frédéric Rollin a ainsi rappelé le fort attachement de Pictet AM aux entreprises innovantes, y compris en Chine qui est devenue en quelques années un important pourvoyeur d’innovations technologiques. À titre d’exemple, le stratégiste a rappelé que le nombre de publications scientifiques relatives à l’intelligence artificielle est désormais devenu plus important en Chine qu’aux Etats-Unis.

 


Pour en savoir plus sur Pictet AM, cliquez ici


@H24Finance
Intencial
BNP

Buzz H24


BNP


Perf. YTD
OPCVM PEA
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Financière de l Arc

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Perf. YTD
OPCVM Obligations
Cliquer sur un fonds de la sélection H24


Powered by Morningstar


Financière de l Arc

Montpensier