AXA Thema
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4754.08 -0.95% -10.51%

BNP Paribas

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Salamandre AM

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Cette société gère 1 milliard d'€ sur les CGP et Family Office, 7 fois plus qu'en 2010...

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/lazard_freres_logo.png

 
 

Le développement de Lazard Frères Gestion (LFG) rencontre un vif succès auprès des CGP que la maison cent-cinquantenaire a su convaincre au fil des dernières années. En témoignent les deux réunions dédiées aux indépendants qui ont chacune fait le plein. Les CGP et Family Offices pèsent quasiment 1 Milliard € chez Lazard, 7 fois plus qu’en 2010 !

 

Ce sont les fonds emblématiques comme les actions nordiques (Norden), Small et Mid Cap Euro/Europe ainsi que les fonds obligataires à horizon et Lazard Patrimoine qui concentrent la collecte auprès de ces indépendants.

 

Cette société de gestion de culture franco-américaine est venue avec une belle représentation : François-Marc Durand, Président de LFG et Associé de Lazard, était accompagné de deux associés gérants Matthieu Grouès (économie) et Régis Bégué (actions), Éléonore Bunel (taux), une transfuge d’Axa, et Julien-Pierre Nouen (diversifiés), le tout orchestré d’une main de maître par Guilaine Perche (distribution).

 

 

Que représente Lazard dans la gestion d’actifs ?

 

238 Milliards $ dans le monde, dont 23 milliards d'euros chez Lazard Frères Gestion gérés en toute indépendance. La gestion d’actifs pèse désormais autant que le conseil corporate et M&A chez Lazard.

 

Au sein du groupe, l’entité française est le « village gaulois » qui a démontré tout son talent en triplant les encours gérés depuis 10 ans. LFG est fière d’être la seule société de gestion à figurer pour la 8ème année consécutive dans le Top 10 de l’Alpha League.

 

LFG a une forte culture actions qui se traduit par un poids de 53% dans les actifs gérés. Le savoir faire obligataire représente 26%, le solde étant constitué de gestions diversifiées, multi gestion et produits structurés.

 

 

Economie : Croissance mondiale toujours solide malgré des risques croissants

 

Les messages principaux de Matthieu Grouès

 

+ croissance économique bien orientée : les PMI à 55% et la croissance à 4% pour les pays du G20

- mais les risques s’accumulent depuis le début de l’année

 

Etats-Unis

 

  • Effets très positifs des réformes fiscales du gouvernement Trump : leur plein effet reste à venir. Ce devrait être au Q4 2018
  • Aucun indicateur cohérent (i.e. ayant démontré sa fiabilité dans le passé) n’annonce une récession avant fin 2019

 

Zone Euro

 

  • Rebond attendu au 2ème semestre
  • Italie : les sondages plébiscitent les discours maximalistes de Salvini.

 

Relations commerciales Chine-Etats-Unis

 

  • impact économique incertain, autour de -0,3% sur la croissance mondiale.

 

Emergents

 

  • Moins de vigueur : PMI manufacturier à 50,5 contre 52,3 en 2017, alors au pic des 5 dernières années
  • La hausse du dollar est discriminante : seuls les pays à balance courante déficitaire sont fortement touchés.

 

Plusieurs risques s’accumulent

 

  • Le marché sous estime les perspectives de la dette et du budget italiens
  • Le soutien des banques centrales a considérablement reculé depuis quelques mois
  • Le risque n’est plus « subventionné » aux Etats-Unis, une première depuis 2008. Les taux réels sont en effet retournés à zéro après une longue période négative. 
  • Chutes de 13% à 50% de devises émergentes depuis le 1er janvier. (Argentine, Brésil, Afrique du Sud et Turquie)

 

 

Allocations d’actifs : l’exemple de Lazard Patrimoine, 5 * Morningstar

 

Julien-Pierre Nouen a fait le point sur ce fonds de 157 M€ à vocation prudente (DICI à 3) présente des caractéristiques intéressantes par sa flexibilité.

 

  • Actions internationales 0-40%,
  • Exposition taux européens à duration entre -5 et +8,
  • Gestion active du risque de change.

 

Ajoutons un mécanisme automatique de couverture et de levée de couverture visant à minimiser le risque de perte, une forme de prime d’assurance qui vise à minimiser les trous d’air.

 

Actuellement à 21,4%, l’exposition action a pu varier entre 0% et 37% depuis décembre 2014. Notons que cette partie est gérée en direct pour l’exposition européenne et en futures pour le reste du monde. Tous les mouvements tactiques sont communiqués en transparence. Par exemple, les gérants ont réduit le poids actions de 36% à 22% pendant la semaine du 22 au 31 mai 2018.

 

La sensibilité taux de est de nouveau positive à 2,1, après avoir été négative entre le Q2 2015 et le Q2 2018. Celle de son indice de référence est restée stable à 6 pendant cette période.

 

Sa performance sur 1 an et 3 ans le place dans le premier quartile depuis 2015. Seule l’année 2016 le fit rétrograder au 2ème quartile. (Source Lazard – base Morningstar Cautious allocation EUR).

 

 

Obligataire : prudence dans l’Investment Grade jusqu’à la fin de l’année, attrait sélectif dans le High yield

 

Après des flux élevés sortant de la dette corporate depuis le début de l’année , Éléonore Bunel souligne que le spread des obligations européennes HY a repris plus de 100 bps depuis l’an dernier, désormais proche de 380 bps. Une rémunération plus juste pour les investisseurs.

 

La dette émergente corporate a repris 200 bps sur les plus bas (Bof ML, HY EM Corporate Plus), ce qui n’incite toujours pas à réinvestir dans la classe d’actifs. Les incertitudes politiques brésiliennes et économiques dans plusieurs pays notamment touché par la hausse du dollar incitent à rester à l’écart.

 

 

Les recommandations de Lazard

 

  • Sous exposition au crédit
  • Maturités courtes et intermédiaires
  • 10-20% en monétaire
  • Investment grade : privilégier les secteurs défensifs

 

 

L’innovation au cœur de cette thématique d’investissement action…

 

C’est en mai dernier que Régis Bégué a redéfini la stratégie de Lazard World Innovation.

 

  • L’innovation selon Lazard Frères Gestion s’analyse sous plusieurs angles : de la commercialisation au produit en passant par l’organisation interne et l’efficacité logistique. Les trois bénéfices principaux de l’innovation sont selon Régis Bégué les gains de part de marché, la flexibilité sur les prix et la conquête de nouveaux marchés.
  • Les secteurs les plus représentés sont santé, industrie, technologies et financières et valeurs de consommation. Etats-Unis et Japon se taillent la part du lion avec 2/3 du portefeuille.
  • Les principales convictions comptent Motorola, Alps Electric, Zoetis (pharmacie), Ross (hard discount de marques de vêtements) et Merck.

 

Les AUM de 52 M€ devraient certainement progresser à mesure que la performance continuera d’être au rendez-vous.



Pour en savoir plus sur les fonds Lazard Frères Gestion, cliquez ici.


@H24Finance
BNP Paribas
BNP Paribas

Buzz H24


BNP Paribas

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Salamandre AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Salamandre AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


AXA Thema